Cette BD sexiste fait frémir les internautes... à tort

Ce dessin jugé sexiste a été sorti complètement de son contexte
Ce dessin jugé sexiste a été sorti complètement de son contexte
Une illustration mettant en scène une bimbo transformée en femme intelligente grâce à la lecture d'un livre a fait sortir Internet de ses gonds. Problème, l'image s'inspire d'un fétichisme sexuel méconnu justement appelé "Bimbo transformation".
A lire aussi
On n'est pas couché : Jean-Louis Debré jugé sexiste par les internautes face à Léa Salamé (vidéo)
television
On n'est pas couché : Jean-Louis Debré jugé sexiste par...

C'est un peu l'histoire de l'arroseur arrosé. Ces derniers jours, une illustration montrant une bimbo blonde transformée en jeune fille sérieuse après la lecture d'un livre a fait fulminer Twitter. Il faut dire qu'à première vue, ce dessin véhicule tous les clichés sexistes possibles : une femme cultivée ne peut pas être sexy et vice versa, la blonde a forcément un petit pois dans la tête alors que la brune transpire l'intelligence. Le problème, c'est que cette BD a été totalement sortie de son contexte. En effet, comme le rapporte Buzzfeed, l'oeuvre de la discorde est celle d'un illustrateur appelé Sortimid, spécialisé dans l'art dédié à la "bimbofication" ou "bimbo transformation", soit un fétichisme érotique autour de la bimbo.

Sur les réseaux sociaux, Sortimid a expliqué que ses illustrations suivent toutes plus ou moins le même schéma : une jeune femme - ou un jeune homme - se transforme au fur et à mesure en bombe sexuelle hyper féminine et hyper sexualisée. Dans le cas du dessin en question, il a suivi le schéma inverse pour le compte d'un client.

Bien conscient que son art touche un fétichisme de niche et qu'il peut donc être mal interprété, l'illustrateur avoue que certains dessins sont clairement misogynes, mais il insiste aussi sur le fait qu'ils peuvent être humoristiques et légers. Ses illustrations touchent à l'érotisme, à la pornographie même parfois. Elles sont donc là pour créer le fantasme. Un fantasme qui s'articule ici autour d'une femme soumise à la poitrine XXL et qui peut donc paraître cliché ou sexiste, mais qui n'en reste pas moins un fantasme et qui est donc loin d'être rationnel.

Sortimid, l'illustrateur qui scandalise Twitter
Sortimid, l'illustrateur qui scandalise Twitter

Sur Twitter, Sortimid a répondu aux attaques en expliquant qu'à l'instar du porno, son art n'est que pure fiction et ne doit donc pas être pris au pied de la lettre. "Je suis d'accord pour dire que cette image est sexiste mais selon moi, la pornographie est une façon inoffensive d'assouvir un fantasme", a-t-il ainsi répondu à une twittos. Si les oeuvres de Sortimid véhiculent un discours misogyne, il est plus que jamais important de les remettre dans leur contexte. La "bimbofication" excite certaines personnes ? Soit. Le hentai - ces mangas porno qui peuvent parfois être extrêmement violents - aussi, et cela n'a jamais dérangé personne.

Profondément touché par toutes ces attaques, Sortimid s'est confondu en excuses sur son compte Twitter ainsi que sur le site de Buzzfeed : "C'était peut être naïf de ma part de croire qu'il s'agissait d'une 'transformation comme une autre'. Les gens ne voient pas de porno là-dedans donc ils pensent que c'est une prise de position. Leurs critiques sont valides. Je suis désolé d'avoir mis en avant ces stéréotypes. Je m'efforce de créer un érotisme qui est à la fois sexy et féministe. Il semble dans ce cas présent que j'ai échoué de façon spectaculaire, et pour cela, je m'excuse. S'il y a quelque chose que je puisse faire en plus, dites-le moi".

Les dessins de Sortimid font scandale
Les dessins de Sortimid font scandale