Faisons comme cette blogueuse, célébrons nos bourrelets !

La blogueuse Grace F. Victory nue
La blogueuse Grace F. Victory nue
La blogueuse mode et fondatrice du mouvement HealGrowGlow, Grace Victory a décidé de célébrer ses "rolls" (comprenez ces bourrelets abdominaux) en posant nue sur Instagram.
A lire aussi
Cette blogueuse fitness révèle le secret étonnant entre ces deux photos
News essentielles
Cette blogueuse fitness révèle le secret étonnant entre...

Sur les réseaux sociaux, le mouvement body positive est souvent balayé de centaines de commentaires grossophobes et désobligeants. Il suffit de lire les réactions des internautes sous les posts Instagram de la yogi body positive de Dana Falsetti pour comprendre le courage des femmes qui osent y dévoiler vergetures, cellulite et petits bouts de gras. Pourtant, Grace F. Victory, blogueuse mode body positive, n'a pas peur de se photographier dénudée et d'affronter les critiques.

Armée d'un sens de l'humour à toute épreuve, elle a posté le 6 avril un selfie où elle affiche ses bourrelets abdominaux avec en légende : "Plus de rolls qu'une boulangerie (référence aux pâtisseries cinnamon rolls- NDLR). Je me souviens des têtes de noeuds à l'école qui me disaient cela alors que je portais du 40 et que j'avais des troubles du comportement alimentaire. Maintenant, je suis en convalescence et j'aime mon corps. Peu importe à quoi il ressemble, tant que je suis en train de guérir et de vivre un putain de belle vie, c'est tout ce qui compte."

Aimer son corps tel qu'il est

Très suivie sur Youtube (225 508 abonnés) et sur Instagram (141 000), la jeune femme de 27 ans a confié au quotidien britannique The Independent les coulisses de cette photo devenue virale : "Je me sentais juste confiante ce matin-là. Mais à l'époque, je n'avais pas la confiance nécessaire pour la partager. La poster, c'était un moyen de m'autonomiser et de reconnaître le chemin que j'ai parcouru".

Pour Grace, le body positive n'a pas toujours été une évidence : "J'avais l'habitude de détester vraiment mon corps et en grandissant, c'est devenu une énorme insécurité pour moi. On ne voit jamais vraiment de corps comme le mien et quand c'est le cas, on les ridiculise, on s'en moque et on s'en sert comme image sans tête dans les journaux pour parler de santé", raconte-t-elle à Metro.co.uk. Ce qui semblait un simple selfie s'est transformer en véritable profession de foi. Même si Grace a posté sa photo sans appréhension, elle n'espérait pas recueillir autant de marques de gratitude. "Je m'attendais à recevoir quelques commentaires horribles parce que c'est comme ça sur Internet, mais je n'en ai pas reçu et si c'est le cas, je ne les ai même pas remarquées."

Avec ses posts sur les réseaux sociaux, Grace souhaite transmettre un message d'empowerment. Elle a d'ailleurs fondé le mouvement HealGrowGlow pour combattre les blessures émotionnelles et le manque de confiance en soi. "Vous êtes tellement plus que ce à quoi vous ressemblez. Éduquez-vous, mettez-vous en colère et rappelez-vous que l'industrie de l'alimentation et de la beauté vous diront qu'il y a quelque chose qui ne va pas chez vous pour ensuite vous vendre la solution pour le réparer. Tu n'as pas besoin d'être réparée", souligne-t-elle à Metro.