Cette vidéo montre la réaction des hommes quand une femme se fait agresser

Extrait du film Elle, avec Isabelle Huppert et Paul Verhoeven, 2015.
Extrait du film Elle , avec Isabelle Huppert et Paul Verhoeven , 2015.
Comment réagiriez-vous en voyant une femme se faire agresser verbalement ou physiquement ? Voici la question que s'est posée Jonathan, un youtubeur qui a réalisé une vidéo dans laquelle on voit des femmes se faire harceler par des hommes dans les transports en commun de Bruxelles. Et malheureusement, la réaction des passagers laisse à désirer.
A lire aussi
Cette artiste ivoirienne sculpte ses cheveux pour inspirer les femmes africaines
News essentielles
Cette artiste ivoirienne sculpte ses cheveux pour...

"Je vais te suivre", "Eh sale pute", "En même temps c'est normal, t'as vu comment tu t'habilles ?" Quelle fille n'a jamais été gracieusement apostrophée par un homme, ou par un groupe d'hommes ? Aucune. Le plus souvent, ces agressions verbales et parfois même physiques se passent dans la rue et dans les transports en commun, à la vue de tous. Pourtant, dans la plupart des cas, peu de gens réagissent et interviennent pour nous défendre. Et ce n'est malheureusement pas le youtubeur belge Jonathan, adepte d'"expérience sociale", qui nous dira le contraire.

Sur sa chaîne Youtube intitulée, "Would you react ?" (comment réagiriez-vous?), Jonathan propose des vidéos tournées en caméra cachée, avec la complicité d'acteurs. Le but consiste à observer et à évaluer le degrés de réaction des gens lorsqu'ils sont témoins d'agressions en tout genre à l'encontre des femmes (viol en pleine rue, remarques sexistes, homophobie etc.) Dernièrement, le youtubeur a réalisé une vidéo dans les transports en commun de Bruxelles afin de savoir quelle serait la réaction des passagers face à une jeune femme agressée verbalement par un ou plusieurs hommes.

Face à une agression, comment réagiriez-vous ?

La vidéo débute avec une statistique édifiante : "100 % des femmes ont déjà été harcelées dans le métro" (selon le Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes, avril 2015). L'actrice, dans le rôle de la jeune femme agressée, doit subir les insultes et remarques déplacées de ses harceleurs. "Chiennasse", "Salope". Le groupe de mecs assis à côté des agresseurs rigole. Les passants ne disent rien. La sécurité, elle, intervient de loin et s'en va finalement. Le premier essai est sans appel.

Ils réitèrent l'expérience dans une rame de métro, avec beaucoup de personnes autour de la jeune femme cette fois. Malheureusement, on découvre que les hommes présents ignorent l'agression qui se passe sous leurs yeux. Pire, certaines fois ils s'éloignent, pour ne pas avoir à s'en mêler. C'est seulement lors du dernier essai qu'un groupe d'hommes prend la défense de la jeune femme dans un échange particulièrement virulent avec l'agresseur.

Face à une agression, comment réagiriez-vous ?
Face à une agression, comment réagiriez-vous ?

Postée sur Youtube il y a deux semaines, la vidéo compte affiche déjà plus 497 000 vues au compteur. Sur Facebook, ils l'ont partagée avec le message suivant : "On sait que c'est parfois (souvent?) du vécu pour vous, on sait que c'est du lourd et que cela peut parfois vous mettre en larmes, en colère, vous faire peur ou encore faire perdre confiance en soi... On espère apporter notre petite pierre à l'édifice au travers de cette vidéo, et que les témoins soient chaque jour de plus en plus nombreux à réagir..."

Solidarité féminine

La vidéo montre également que dans ce genre de situation, les femmes réagissent nettement plus que les hommes. "Ne lui parle pas ! Elle ne veut pas te parler. T'as vu comment tu lui manques de respect ? Tu crois que t'es un homme en agissant comme ça ?", s'insurge l'une d'entre elles. Les secoureuses de l'actrice qui jouait la jeune femme agressée n'ont pas eu peur de tenir tête à l'harceleur. Selon Jonathan, "les filles savent exactement ce que c'est de se faire harceler. Elles interviennent donc plus rapidement." Et en effet, les deux filles n'ont pas hésité à descendre du métro pour accompagner celle qui se faisait harceler. Un bel exemple de réaction.

Interviewée par la Radio Télévision Belge Francophone, la psychologue Chantal Neve Hanquet confirme ce phénomène d'appropriation : "Les filles s'identifient à la personne agressée. Cela veut dire qu'elles ne souhaitent pas être à la place de la personne. Et donc, elles utilisent leurs ressources personnelles pour protéger la jeune fille. Elles savent aussi que si on est deux, on est plus fortes."

La comédienne de la vidéo tire un bilan contrasté de l'expérience : "Ce que je retiens, c'est que les femmes ont bien plus réagi que les hommes. Et je trouve ça choquant. C'est très désagréable, je me suis sentie comme violée. Je remercie tous ceux qui ont réagi pour moi, qui m'ont défendue et qui sont carrément descendus du métro pour me ramener chez moi".

Être la première personne à réagir

Grâce à cette vidéo, Jonathan et les deux acteurs qui ont participé espèrent faire changer les mentalités. Le plus dur selon eux, étant "d'être la première personne à réagir". "Le premier qui réagira sera le plus courageux. Après, l'adrénaline nous entraîne (...) et d'autres personnes vont venir vous protéger". Le message est plutôt adressé aux garçons. Il ne faut pas laisser les filles défendre les autres filles. C'est vous les garçons qui avez un rôle énorme à jouer dans la société ! Le fait qu'un garçon fasse une remarque à un autre garçon, ça peut avoir un impact", considère Jonathan.

Une vidéo qui mérite largement d'être partagée pour montrer à quel point ces agressions sont courantes et que, malheureusement, trop peu de personnes osent intervenir.