Des survivantes du cancer du sein défilent à la Fashion Week de New York

La marque de lingerie AnaOno a fait défiler des survivantes du cancer du sein
La marque de lingerie AnaOno a fait défiler des survivantes du cancer du sein
En pleine Fashion Week de New York, la marque de lingerie AnaOno a choisi de faire défiler sur son podiums 16 femmes ayant été touchées par le cancer du sein. Un moment puissant, qui a marqué les modèles d'un jour comme le public.
A lire aussi
New York Fashion Week : exit les mannequins, place aux vraies femmes
mode
New York Fashion Week : exit les mannequins, place aux...

Sur les podiums de la Fashion Week new-yorkaise, on croise les habituelles brindilles, Kendall Jenner et sa copine Gigi, et depuis quelques saisons, des tops d'un genre nouveau. Des mannequins trisomiques chez Carrie Hammer et FTL Moda, des femmes voilées sur le catwalk de la styliste indonésienne Anniesa Hasibuan... A New York plus qu'ailleurs, les créateurs semblent avoir compris qu'il est possible d'utiliser l'espace pour faire passer un message fort. Et s'il nous fallait une preuve de plus, la Fashion Week automne - hiver 2017/2018 qui s'est achevée ce jeudi fut un véritable festival.

Mannequins plus size chez Prabal Gurung et Michael Kors, messages anti Donald Trump chez Calvin Klein, Tommy Hilfiger et la marque mexicaine LRS , les couturiers ont largement pris position. Et s'il y a bien un défilé qui a marqué les esprits, c'est celui de la marque de lingerie AnaOno. Spécialisée dans les modèles dédiés aux femmes qui souffrent (ou ont souffert) du cancer du sein, la marque américaine a mis à l'honneur sur son podium 16 survivantes dudit cancer. Vêtues de petite culottes, de soutiens-gorge adaptés, et de robes pouvant contenir des drains, ces mannequins d'un jour ont affiché avec grâce leurs mastectomies, leurs cicatrices et leurs poitrines reconstruites.

Défilé AnaOno Fashion Week automne-hiver 2017/2018
Défilé AnaOno Fashion Week automne-hiver 2017/2018
Des survivantes du cancer du sein sur le podium d'AnaOno
Des survivantes du cancer du sein sur le podium d'AnaOno

Très marquant, ce défilé a notamment mis en scène Ericka Hart, une jeune femme noire, lesbienne et punk, ayant subi une double mastectomie il y a deux ans. Devenue une véritable icône sur le web depuis qu'elle est apparue topless dans un festival, la new-yorkaise s'est donnée pour mission de sensibiliser les femmes noires et les lesbiennes, grandes oubliées des campagnes de sensibilisation contre le cancer du sein. Habillée simplement d'une petite culotte en dentelle noire, la poitrine presque entièrement recouverte de paillettes, Ericka Hart a mis le feu au défilé AnaOno.

Ericka Hart au défilé AnaOno
Ericka Hart au défilé AnaOno

Créée par Dana Donofree, elle même survivante du cancer du sein, la petite marque AnaOno a réussi à faire de son défilé l'un des événements marquants de cette Fashion Week automne-hiver 2017/2018. Toutes les recettes de l'événements seront reversées à Cancerland, une ONG qui informe et aide les victimes du cancer.