Taylor Swift évoque son agression sexuelle en plein concert

Taylor Swift en concert à Londres en juin 2018
2 photos
Lancer le diaporama
Taylor Swift en concert à Londres en juin 2018
Dans cette photo : Taylor Swift
En concert à Tempa en Floride, la chanteuse américaine Taylor Swift s'est confiée sur l'agression sexuelle qu'elle a subit de la part de David Mueller. Elle a aussi fait l'éloge du mouvement #MeToo.
A lire aussi
#MosqueMeToo : les femmes musulmanes dénoncent les agressions sexuelles à la Mecque
News essentielles
#MosqueMeToo : les femmes musulmanes dénoncent les...

Mardi 14 août, la chanteuse américaine Taylor Swift était en concert à Tampa en Floride. Elle a surpris les milliers de fans réunis pour l'écouter en s'arrêtant quelques instants en plein concert. L'interprète de Shake it off a tenu à revenir sur le procès qui l'a opposée l'année dernière au DJ David Mueller.

Assise au piano et jouant quelques notes, elle s'adresse à ses fans : "Il y a un an jour pour jour, je ne jouais pas devant une salle complète à Tampa. J'étais dans un tribunal à Denver, et j'étais là pour un cas d'agression sexuelle. Et... c'est ce jour-là, il y a exactement un an, que le jury a tranché en ma faveur et m'a cru."

En effet, un an auparavant la chanteuse faisait face à David Mueller, un DJ qu'elle accusait d'agression sexuelle. Le 2 juin 2013, pendant une séance photo avant un concert dans la ville de Denver, il avait soulevé la jupe de la chanteuse et lui avait attrapé les fesses.

La station de radio pour laquelle David Mueller travaillait l'avait licencié deux jours plus tard. Il avait alors porté plainte pour diffamation contre Taylor Swift en l'accusant d'être à l'origine de son licenciement. Il avait demandé 3 millions de dollars de dédommagement pour la perte de ses revenus.

Mais en 2015, la chanteuse avait contre-attaqué et porté plainte pour agression sexuelle. Elle a obtenu gain de cause le 14 août 2017 ainsi qu'un dollar symbolique quelle demandait en dédommagement.

Dans son monologue, Taylor Swift pense au mouvement #MeToo qui allait éclater dans les mois qui ont suivi ce procès d'août 2017. Alors qu'elle-même a été entendue et crue par le jury, elle a une pensée pour toutes les autres victimes : "Je ne peux m'empêcher de penser à toutes ces personnes que l'on n'a pas crues" et ajoute :"Je pense aussi aux personnes qui ont peur de porter plainte parce qu'elles craignent de ne pas être entendues."

Très émue, et marquant parfois des pauses, elle s'adresse aux victimes et lance un appel pour qu'elles soient toutes entendues : "Je voudrais dire simplement que je suis désolée pour toutes les personnes qui n'ont pas été crues, parce que je ne sais pas ce qui me serait arrivé si les gens n'avaient pas cru en mon histoire quand j'ai révélé ce qui m'était arrivé. Je voudrais prendre le temps de dire qu'il y a encore beaucoup de travail à faire."

A l'époque de la fin du procès déjà, elle avait remercié le juge et le jury de l'avoir entendu en déclarant : "Je remercie le juge Martinez et le jury pour leur considération attentive et mes avocats pour s'être battus pour moi et pour toutes les personnes qui ont l'impression de ne pas avoir de voix face aux agressions sexuelles."

Les fans n'avaient pas oublié cette date si spéciale pour la chanteuse. Certaines avaient apporté au concert un billet d'un dollar, en symbole de la compensation que la chanteuse avait obtenu de David Mueller.

À la fin de son monologue, Taylor Swift a également longuement remercié ses fans pour l'avoir aidé à passer cette période difficile : "Je vous suis reconnaissante d'avoir été là pour moi pendant cette horrible période de ma vie."

À voir
Aussi