Zita, dans la peau d'une femme obèse « renforce les stéréotypes sur l'obésité »

Zita, dans la peau d'une femme obèse « renforce les stéréotypes sur l'obésité »
Ce soir, M6 diffuse le reportage en immersion « Zita, dans la peau d'une femme obèse ». Pendant quatre semaines, cette journaliste se glisse dans la peau d'une obèse. Ce premier numéro suscite déjà la polémique. Cette épreuve extrême reflète-telle la vraie vie des personnes en surpoids et faut-il choquer pour mieux sensibiliser ? Réactions du nutritionniste Pierre Nys.

Terrafemina : Que vous inspire ce type de reportage ?

Pierre Nys : C'est difficile de se prononcer car je n'ai pas vu le reportage. Mais je suis assez dubitatif. C’est difficile de se mettre dans la peau de quelqu'un lorsqu'on n'est pas concerné. Cela me fait penser au journaliste qui testait la vie de SDF en passant la journée dehors mais qui le soir rentrait dormir chez lui. Je ne pense pas que ce soit extrêmement fiable. C’est dur de vraiment comprendre ce que ces gens peuvent endurer.

Tf : Les personnes obèses ont-elles toutes ce rapport compulsif à la nourriture que nous montre Zita ?

P.N. : Bien entendu non. La majorité des personnes obèses ne sont pas boulimiques ou hyperphagiques. En tout cas ce ne sont pas ceux que je vois en consultation. Ceux que je rencontre ont par exemple des difficultés d’amaigrissement dans un contexte d’alimentation parfois trop restrictif. Je ne pense pas que les personnes obèses vont se reconnaître et que cela va les aider. Le risque est de renforcer un peu plus les stéréotypes sur l'obésité.
J’ai l’impression que le reportage traite plus des troubles du comportement alimentaire (TCA) que de l’obésité en tant que telle. La vraie boulimie relève du domaine de la pathologique psychiatrique.

Tf : Le reportage est délibérément trash, la journaliste vit une expérience extrême. Faut-il choquer pour sensibiliser ?

P.N. : Je ne suis pas certain que ce soit la bonne solution. Cela me semble être un peu artificiel. C’est important de montrer comment les choses se passent, de mettre en garde le grand public et de les sensibiliser à ce fléau de l’obésité. Mais faut-il pour autant faire de l’exhibitionnisme et tomber dans des caricatures ?

Voir la bande annonce de « Zita dans la peau de »


Crédit photo : site M6

VOIR AUSSI

Obésité : le Dr Dukan interpelle le futur président
Obésité infantile : le comportement alimentaire n'explique pas tout
Obésité : la combinaison de deux médicaments efficace dans la perte de poids
Faut-il avoir peur du régime Dukan ?

comments powered by Disqus