Pause-déjeuner : et si vous alliez vous promener pour rester motivé ?

Pause-déjeuner : et si vous alliez vous promener pour rester motivé ?
Pause-déjeuner : et si vous alliez vous promener pour rester motivé ?
Selon une récente étude scientifique publiée dans le « Scandinavian Journal of Medecine and Science », mettre à profit sa pause-déjeuner pour se « dégourdir les jambes » à l'extérieur permettrait de décompresser et de rester motivé pour le reste de la journée.
A lire aussi
Doit-on mettre du beurre dans son café pour rester productif toute la journée ?
News essentielles
Doit-on mettre du beurre dans son café pour rester...


Et si, au lieu d'avaler rapidement un sandwich devant votre écran, vous profitiez de votre pause-déj' pour sortir marcher un peu ? Alors que moult études universitaires ont déjà montré que déjeuner tout en travaillant à son bureau était néfaste pour notre santé, une nouvelle publication dans le Scandinavian Journal of Medecine et relayée par Slate et le New York Times enfonce le clou tout en allant plus loin : selon Cecilie Thøgersen Ntoumani, professeure à l'Université Curtin de Perth (Australie) et principale auteure de l'étude, se promener pendant le break de midi aurait une influence positive sur notre motivation et notre productivité pour le reste de la journée.

Se promener permet de déstresser et de rester motivé

Pour parvenir à cette conclusion, Cecilie Thøgersen Ntoumani a demandé de l'aide à 75 membres volontaires de l'Université Curtin, qui tous avaient un point commun : ils pratiquaient peu ou pas d'activité physique régulière. Ils ont ensuite été séparés en deux groupes : l'un suivait un programme de marche (3 promenades de 30 minutes par semaines, plus le week-end) pendant dix semaines, tandis que l'autre n'a pratiqué aucune activité. Deux fois par semaine, chaque participant à l'étude était invité à répondre à deux reprises (une fois le matin, l'autre l'après-midi) via une application à une série de questions censées déterminer leur humeur, leur sentiment de bien-être et leur conditionnement physique.

Il s'est avéré que les réponses des cobayes étaient substantiellement différentes selon qu'ils aient profité de leur pause-déjeuner pour marcher ou non. Ceux qui étaient sortis se promener ont ainsi déclaré se sentir beaucoup plus enthousiastes, plus détendus, et généralement plus motivés pour faire face à leur autre demi-journée de travail que ceux restés inactifs.

Bosser assis tue

L'étude menée par Cecilie Thøgersen Ntoumani a toutefois ses limites : elle ne mesure que le sentiment de bien-être des volontaires, qui n'ont été soumis à aucune évaluation de leurs capacités cognitives après la marche, ni à un test de productivité. « Aujourd'hui, il y a des résultats de recherche évidents sur le fait que se sentir plus enthousiaste au travail est très important pour la productivité. Nous nous attendons donc à ce que les personnes qui marchent pendant leur pause-déjeuner soient plus productives », explique la chercheuse, qui ajoute que « l'étude suggère que les entreprises et les manageurs devraient encourager la marche durant les pauses-déjeuner auprès des employés. »

Ce n'est pas la première fois qu'une étude pointe du doigt les conséquences néfastes pour notre organisme d'une activité trop sédentaire : l'an dernier, un autre travail universitaire affirmait que rester assis 8 heures par jour augmenterait de 40% les risques de mourir prématurément.

>> Pause-déjeuner : manger au restaurant plombe la productivité <<

À voir
Aussi