Nicolas Hulot officialise sa candidature pour 2012

Nicolas Hulot officialise sa candidature pour 2012
Nicolas Hulot officialise sa candidature pour 2012
Dans cette photo : Nicolas Hulot
L’animateur phare de l’émission Ushuaia a annoncé ce mercredi sa candidature pour la présidentielle de 2012, lors de sa visite à Sevran (Seine-Saint-Denis). Selon les sondages, 60% des personnes interrogées le désignent candidat favori pour représenter le courant écologiste.
A lire aussi
Cette fillette de 7 ans postule chez Google et sa lettre de candidature est géniale
News essentielles
Cette fillette de 7 ans postule chez Google et sa lettre...

Il avait déjà laissé entendre qu’une candidature pour l’élection présidentielle de 2012 était en vue, mais c’est ce mercredi, dans la salle des fêtes de Sevran (Seine-Saint-Denis) que Nicolas Hulot a officialisé son entrée dans la course à la présidence.

Animateur de l’émission Ushuaia sur TF1, Nicolas Hulot jouit d’une grande popularité auprès des français. Son engagement pour l’écologie est incontestable et il est le candidat favori pour défendre cette cause. Selon Jean-Paul Besset, un de ses proches, Nicolas Hulot souhaite avant tout « être près des gens qui souffrent, tourner l’écologie et sa candidature vers les gens qui ont un quotidien de plus en plus difficile ». Un programme tourné vers l’écologie et le social, qui « va se décliner dans les principaux secteurs économiques et sociaux mais aussi environnementaux, culturels » a-t-il ajouté.

Les commentaires ne se sont pas fait attendre dans le milieu politique. Jean-Marc Ayrault, patron du groupe PS à l’Assemblée, s’interroge : « Que va proposer Nicolas Hulot aux Français ? (…) Je ne sais pas ce qu’il est capable de proposer au-delà du discours écologique ». Pour son collègue socialiste François Lamy sera « dans le camp de la gauche (…) parce qu’il nous l’a dit ».

Propos moins tendre du côté de l’UMP. Pour le député UMP Bernard Debré : « il a de très, très belles émissions, ses produits dérivés sont très bons, tels que le shampooing ou le savon, mais je ne vois pas où sa candidature pourrait conduire ». Un autre député UMP, Lionel Luca, trouve qu’il « a une sensibilité que j’appellerais bourgeois-bohême, et dans les bobos, il y’en a aussi bien à droite qu’à gauche. Vous savez, entre la gauche caviar et la droite saumon, c’est toujours le même ragoût ».

Source : France 2

VOIR AUSSI

Hulot / Présidentielle : candidat aux primaires d'Europe Ecologie-Les Verts ?

Après les cantonales… en route pour la présidentielle !

Dans l'actu