4 bonnes raisons de confier ses enfants aux grands-parents

4 bonnes raisons de confier ses enfants aux grands-parents
4 bonnes raisons de confier ses enfants aux grands-parents
Confier sa progéniture à ses parents le temps d'un week-end ou des vacances n'est pas seulement pratique. C'est aussi une excellente idée pour favoriser leur bien-être, développer leur autonomie et leur empathie.
A lire aussi

Si vous avez pris l'habitude de confier vos enfants à vos parents ou à ceux de votre conjoint.e pour sortir en amoureux ou parce que vous n'avez pas trouvé d'autre solution pour les faire garder pendant la moitié des vacances scolaires, vous pouvez arrêter de culpabiliser !

Non seulement confier ses marmots à papi et mamie est une option pratique (et gratuite), mais c'est aussi l'assurance que vos enfants seront choyés (voire carrément gâtés) le temps de leur séjour chez leurs aïeux. C'est aussi une excellente initiative pour les extraire un peu de leur quotidien, leur faire vivre des aventures et ainsi encourager leur autonomie. La preuve avec ces 4 études scientifiques mettant en lumière les bienfaits des séjours chez les grands-parents.

Des enfants plus tolérants

Non seulement les enfants envoyés en villégiature chez leurs grands-parents engrangent de super souvenirs et reviennent heureux comme jamais de leur séjour, mais en plus, ce temps passé avec des personnes âgées qu'ils aiment et respectent les rend davantage tolérants et empathiques. C'est ce qu'affirme une récente étude publiée dans la revue Child Development. Selon les chercheurs de l'Université de Liège à l'origine des travaux, plus les enfants ont été en contact fréquent avec les grands-parents, moins ils ont tendance, une fois pré-ados et adolescents, à développer des stéréotypes, des préjugés et à faire preuve de discrimination à l'égard des personnes âgées.

En allant régulièrement chez leur papi et leur mamie pour le week-end et les vacances scolaires, les enfants développent une sensibilité aux liens intergénérationnels et deviennent ainsi plus tolérants et soucieux du bien-être des personnes âgées.

Des enfants et des grands-parents plus heureux

Selon une étude réalisée en 2015 par le Boston College, le lien effectif positif qui lie les grands-parents et leurs petits-enfants les prémunirait tous contre la dépression. Comme l'explique Sara Moorman, sociologue et auteure principale de l'étude : "Les grands-parents ont une grande expérience : ils racontent souvent des histoires sur leur vie et comment les choses fonctionnaient quand ils étaient jeunes. Quand les enfants deviennent adultes, ils peuvent tirer parti de ces leçons."

Les grands-parents eux aussi bénéficient de ces relations émotionnelles avec leurs petits-enfants : ils se sentent écoutés, soutenus et aimés, ce qui contribue à allonger leur espérance de vie.

Des enfants équilibrés

En les accueillant chez eux, en les couvrant de mille petites attentions et en les faisant sentir comme des petits êtres aimés et exceptionnels, les grands-parents jouent un rôle essentiel dans le bien-être des enfants. C'est ce que démontre cette étude menée par l'Université d'Oxford. Selon les chercheurs, les enfants dont les grands-parents ont été très présents et affectueux pendant l'enfance présentaient moins de problèmes émotionnels et comportementaux que la moyenne. Ils offrent à leurs petits-enfants grâce à l'amour inconditionnel qu'ils leur portent un vrai soutien affectif, notamment en cas de coup dur comme le divorce de leurs parents. Ils les réconfortent et les aident à faire face à leurs difficultés d'adaptation. "Les grands-parents représentent une couverture de sécurité pour l'enfant. Il sait qu'il peut avoir confiance en eux, c'est un avantage émotionnel énorme pour lui", explique la psychologue sociale Susan Newman, co-auteure de l'étude.

Des enfants autonomes

Souvent, quand ils sont en vacances chez les grands-parents, les enfants jouissent d'une liberté à laquelle ils n'ont pas le droit lorsqu'ils sont à la maison. Ils peuvent se coucher plus tard, sont gâtés et mangent ce qui leur chante. Le fait d'être choyés au sein d'un foyer familial dont ils se sentent proches, mais qui n'est pas le leur, les aide à gagner en autonomie. Ils comprennent que – du moins le temps de quelques jours – dormir loin de papa et de maman ne les empêche pas d'être heureux. "La maison de papi et mamie est l'endroit idéal pour montrer à vos enfants qu'ils sont aimés et en sécurité dans d'autres foyers, écrit la journaliste Haley Burress sur le site Parenting. Vos enfants ont besoin de voir comment les autres familles travaillent, comment elles réussissent et comment les autres foyers peuvent être tout aussi sûrs et aimant que le leur."