Société
20% des étudiantes sont victimes de violences sexistes selon un rapport accablant
Publié le 26 octobre 2022 à 14:17
Par Clément Arbrun | Journaliste
Passionné par les sujets de société et la culture, Clément Arbrun est journaliste pour le site Terrafemina depuis 2019.
20% des étudiantes sont victimes de sexisme en France. Des outrages qui prennent diverses formes. C'est ce que révèle le dernier rapport accablant du Défenseur des droits.
20% des étudiantes sont victimes de violences sexistes selon un rapport accablant
La suite après la publicité

Selon le dernier rapport du Défenseur des droits dévoilé le 20 octobre dernier, basé sur les réponses de plus de 2000 questionnaires recueillis, 20% des étudiantes seraient victimes d'outrages sexistes en France. Des violences diverses, mais aussi répétées, pour la moitié des étudiantes. A l'inverse, les élèves masculins confrontés à ces violences ne seraient que 6,9%. Un triste constat s'il en est pour l'enseignement supérieur français.

Mais quelles formes prennent donc ces violences au juste ? Cela dépend : il peut s'agir "d'humour" déplacé, de gestes obscènes, de propositions indécentes, voire même... d'exhibitionnisme et de voyeurisme.

Le harcèlement sexuel concerne 4,3 % des étudiantes, les agressions sexuelles ont été déclarées par 4 % d'entre elles, et près de 60 % des étudiantes victimes d'outrages sexistes estiment que les faits concernés étaient "graves". Les alarmantes données d'un rapport d'une trentaine de pages.

Les personnels aussi violentés

Mais le rapport du Défenseur des droits s'attarde également sur la situation tout aussi critique des personnels de l'université. La moitié (50,9 %) déclare avoir déjà subi au moins un type de traitement inégalitaire depuis le début de sa carrière professionnelle dans l'enseignement supérieur. 22 % évoquent des discriminations et 21 % des injures. Plus encore, près de 8 % ont déjà subi des menaces et des violences physiques.

Près de 40 % des personnels sondés évoquent également des micro-agressions (remarques et propos dévalorisants). Presque un quart des femmes témoigne avoir déjà subi au moins une forme de traitement sexiste, 3,5 % une situation de harcèlement ou d'agression sexuelle. Dans 6 à 7 cas sur 10, rapporte encore ce document édifiant, la position hiérarchique de l'agresseur est supérieure à celle de la victime.

Le document du Défenseur des droits s'appuie sur une enquête encore en cours de réalisation, initiée il y a quatre ans déjà. Une ambitieuse recherche donc, qui devrait donc donner d'autres résultats à l'avenir. "Les résultats livrés ici mettent au jour combien le contexte de travail dégradé que connait l'université altère les relations de travail et d'étude, et rend nécessaire d'agir efficacement pour prévenir, lutter contre les discriminations et au besoin les sanctionner", achève ce texte détaillé. A bon entendeur.

Mots clés
Société News essentielles harcèlement Agression sexuelle sexisme étudiant jeunes
Sur le même thème
"Je t'envoie tout mon amour" : Isild Le Besco soutient Judith Chemla, victime de violences play_circle
Culture
"Je t'envoie tout mon amour" : Isild Le Besco soutient Judith Chemla, victime de violences
12 mars 2024
#MeToo : Juliette Binoche dénonce 20 ans de violences sexuelles dans le cinéma, et c'est glaçant play_circle
Société
#MeToo : Juliette Binoche dénonce 20 ans de violences sexuelles dans le cinéma, et c'est glaçant
29 avril 2024
Les articles similaires
"C'est un ami, pourquoi je serais en danger ?" : Caroline Vigneaux victime de viol play_circle
Société
"C'est un ami, pourquoi je serais en danger ?" : Caroline Vigneaux victime de viol
6 mai 2024
"Adèle Haenel aussi aurait dû être soutenue !" déplore Judith Godrèche play_circle
Société
"Adèle Haenel aussi aurait dû être soutenue !" déplore Judith Godrèche
26 mars 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news