Miss Utah se ridiculise sur l'égalité salariale hommes-femmes - vidéo

Miss Utah se ridiculise sur l'égalité salariale hommes-femmes - vidéo
Miss Utah se ridiculise sur l'égalité salariale hommes-femmes - vidéo
Coup dur pour Marissa Powell, la Miss Utah qui concourrait dimanche 16 juin au titre de Miss USA. Interpellée par une femme du public sur les inégalités salariales qui perdurent aux États-Unis entre les hommes et les femmes, la miss a été incapable de formuler une réponse intelligible et est devenue la risée d'Internet.
A lire aussi
Miss France, un "sacré tremplin dans la vie" ? Pourquoi Sylvie Tellier confond tout
News essentielles
Miss France, un "sacré tremplin dans la vie" ? Pourquoi...

Miss Utah se souviendra probablement longtemps de son passage au concours Miss USA 2013, qui s'est déroulé le 16 juin à Las Vegas. À moins qu'elle ne fasse tout pour l'oublier rapidement, tant sa réponse à la traditionnelle question de société l'a ridiculisée.


Marissa Powell, qui concourrait au titre de Miss USA, a en effet vécu ce que l'on appelle un grand moment de solitude, face au jury et au public, mais aussi devant des millions de téléspectateurs.
Après les sempiternels défilés en tenue de soirée et en bikini, était venu le moment où des membres de l'assistance posent des questions d'actualité aux miss. L'exercice permet à celles-ci de prouver qu'au-delà de leur plastique irréprochable, elles sont aussi dotées d'une tête bien faite. Pour sa part, Marissa Powell ne s'est pas contentée de rater modérément l'épreuve : elle s'est retrouvée incapable de formuler une réponse construite, voire intelligible, à la question qui lui était posée et a donc essuyé en direct un terrible échec.

Un plantage dans les règles

Nene Leakes, une femme de l'assistance, a en effet décidé de demander à Marissa Powell ce qu'elle pensait des inégalités salariales qui persistent entre les hommes et les femmes. Micro à la main, elle lui a posé la question suivante : « Un rapport récent montre que, dans 40% des familles américaines ayant des enfants, les femmes sont les principaux soutiens financiers de leur famille mais elles continuent toutefois à gagner moins que les hommes. Qu'est-ce que cela nous dit sur la société ? »


Visiblement décontenancée par la question, Miss Utah s'est alors lancée dans une réponse incompréhensible et entrecoupée de longs silences sans pour autant se départir de son sourire ultra-bright : « Je pense que nous pouvons apporter ce retour à l'éducation et la façon dont nous continuons de chercher à … », a-t-elle répondu, suivi d'une longue pause, avant d'ajouter : « comprendre comment créer des emplois dès maintenant. C'est le plus gros problème. Et je pense en particulier que les hommes sont, heu, considérés comme les leaders, et que nous devons donc essayer de comprendre comment créer une meilleure éducation afin que nous puissions résoudre ce problème. Je vous remercie. »

Une vidéo virale

La débâcle de Miss Utah aurait pu en rester là si sa réponse n'avait pas été retransmise sur une chaîne nationale et que le concours n'était pas suivi par des millions de téléspectateurs. Depuis la diffusion du concours dimanche 16 juin, Marissa Powell est devenue la nouvelle tête de turc sur Twitter, les internautes prenant visiblement un malin plaisir à se moquer de sa prestation. Miss Utah peut toutefois se consoler : si elle n'a pas remporté le concours de Miss USA, dont le titre est revenu à Erin Brady, Miss Connecticut, sa « performance » lui permettra sûrement de détrôner Miss South Carolina 2007, qui elle aussi avait connu la gloire suite à sa réponse hasardeuse au concours.

VOIR AUSSI

Miss Monde 2013 : les candidates interdites de bikini en Indonésie
Miss Corée du Sud 2013 : abus de chirurgie esthétique chez les candidates - photos

Miss France : elles se sont reconverties à la télé

Dans l'actu