Amendement PMA : une trentaine de députés socialistes refusent de le signer

Amendement PMA : une trentaine de députés socialistes refusent de le signer
Amendement PMA : une trentaine de députés socialistes refusent de le signer
Alors que l'amendement socialiste sur la procréation médicalement assistée sera déposé le 29 janvier, une trentaine de députés PS affirment leur engagement contre la PMA. Ils demandent à leur président Bruno Le Roux de ne pas les « inscrire comme signataires de l'amendement sur ce sujet ».
A lire aussi
Un député EELV explique que Jésus est le premier bébé PMA du monde
debat
Un député EELV explique que Jésus est le premier bébé PMA...


Si le projet de loi sur le mariage pour tous semble faire l’unanimité dans les rangs socialistes, il n’en va pas de même de la question de la procréation médicalement assistée (PMA), objet de division au sein de la majorité. Une trentaine de députés PS ont ainsi fait part de leur opposition à l’amendement sur la procréation médicalement assistée qui sera déposé lors de la discussion sur le mariage homosexuel le 29 janvier. C’est ce que révèle un courrier publié par Le Monde dans lequel ils demandent à Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, de ne pas les « inscrire comme signataires de l'amendement sur ce sujet dans le cadre du projet de loi [sur le] mariage pour tous ». Selon l’un de ces élus, ils étaient une quarantaine de députés signataires de la pétition jeudi matin, parmi lesquels on comptait Sophie Dessus, Gilles Savary ou encore Pascale Boistard.

Pas de prise de parole, ni de débat sur un sujet sensible

« Nous tenons tout d'abord à te dire que nous n'avons pas du tout apprécié la manière directive qui nous a privé de parole et de débat sur un sujet aussi sensible que la PMA », reprochent par ailleurs ces députés à Bruno Le Roux. Et d’ajouter : « Nous sommes 296 membres du groupe et certains retenus en Commission n'ont pas pu s'exprimer ». Le vote en faveur d'un amendement PMA avait recueilli mercredi dernier 126 voix contre 61 et 9 abstentions, après une réunion de groupe qui avait duré une heure. La veille, une autre réunion sur le sujet avait donné lieu à des débats animés, montrant que la PMA était un sujet de discorde au sein du PS. Les signataires de ce texte rappellent par ailleurs que si le mariage ouvert aux personnes de même sexe et la question de l'adoption figurent parmi les « 60 engagements » de François Hollande, le chef de l’Etat n’a pas inscrit la PMA « dans l’engagement 31 ». « Le Président de la République a lui-même déclaré récemment et publiquement sur les antennes que s'il avait voulu la PMA il l'aurait faite inscrire dans le projet de loi. Il ne pouvait pas être plus explicite », soulignent-ils. Ils font donc usage de leur « liberté de conscience » pour ne pas figurer parmi les cosignataires de l’amendement.

Crédit photo : Abaca

VOIR AUSSI

Mariage gay, adoption et PMA : que dit la loi aujourd'hui ? 
PMA : le gouvernement prêt à lâcher du lest ? 
LGBT : "Si le texte sur la PMA n'est pas discuté en 2013, rien ne sera fait"
Mariage gay : Marisol Touraine favorable à la PMA pour tous
Mariage gay : les arguments pour la PMA de 100 députés socialistes

Dans l'actu