Deux femmes en niqab interpellées pour rassemblement illégal

Deux femmes en niqab interpellées pour rassemblement illégal
Deux femmes en niqab interpellées pour rassemblement illégal
Deux femmes portant le niqab ont été interpellées aujourd'hui sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame à Paris lors d'une manifestation qui n'avait pas été autorisée. Parmi elles se trouvaient Kenza Drider, la femme qui avait le pris le train d'Avignon ce matin pour défier la loi.
A lire aussi

Deux femmes en niqab et une voilée ont été interpellées devant la cathédrale Notre-Dame à Paris lors d'un rassemblement illégal d'une dizaine de personnes contre la loi sur le port du voile intégral. Kenza Drider, qui avait pris le train en compagnie de son mari ce matin de la gare d'Avignon pour se rendre à Paris, fait partie de ces femmes. Portant le niqab depuis 13 ans, elle accepte de se faire verbaliser par principe mais aura recours à la Cour Européenne des Droits de l'Homme. Mais aujourd'hui, la police ne l'a pas interpellée pour son niqab car "il ne s'agissait pas d'interpeller ces gens sur la base du port du voile" mais pour manifestation sans autorisation d'après Alexis Marsan, commissaire divisionnaire à l'ordre public.
L'organisateur de ce rassemblement illégal, Rachid Nekkaz, a affirmé à l'AFP avoir été interpellé à 10h ce matin devant le Palais de l'Elysée en compagnie d'une amie portant le niqab.
Pour le moment, aucun procès verbal n'a donc été dressé à l'encontre des 500 à 2000 femmes portant le niqab ou la burqa, en vertu de la loi du 11 octobre 2010 interdisant la dissimulation du visage.

(Source : nouvelobs.fr)

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

Voile : Une femme en niqab défie la loi pour prendre le train
Burqa : comment les forces de l’ordre vont appliquer la loi
Burqa et voile islamique au travail

L’INFO VUE PAR NOS MEMBRES

Jusqu'à 150 euros d'amende pour le port de la burqa