Plainte d'Anelka contre l'Equipe : la débâcle des Bleus un an après

Plainte d'Anelka contre l'Equipe : la débâcle des Bleus un an après
Plainte d'Anelka contre l'Equipe : la débâcle des Bleus un an après
Dans cette photo : Nicolas Anelka
Jeudi 17 juin,  à la mi-temps du match entre la France et le Mexique en pleine Coupe du monde 2010, des  propos fâcheux auraient fusé entre Nicolas Anelka et Raymond Domenech. L’Equipe en fait sa Une. Nicolas Anelka réclame 150 000 euros mais aussi une publication judiciaire en première page de L’Equipe. Le verdict doit être rendu aujourd’hui.
A lire aussi

L’insulte supposée d’Anelka a été plus que médiatisée, trop peut-être. Le fait que les journaux en aient beaucoup parlé n’est-il pas à l’origine de la défaite et de la débâcle des Bleus ? Tout s’est enchainé : l’exclusion d’Anelka, l’Equipe de France recluse dans un bus, faisant grève, demandant à Domenech de lire un communiqué.

Nicolas Anelka a porté plainte  et a réclamé 150 000 euros au motif que les propos devaient rester dans le cadre de l’équipe de France et de son staff.

Aujourd’hui, le journal l’Equipe est jugé par la 17eme chambre du Tribunal Correctionnel de Paris.

Les avocats d’Anelka produiront des témoignages de certains de ses équipiers (Thierry Henry, Eric Abidal et Patrice Evra ) : "J'ai assisté aux échanges, je peux donc confirmer que Nicolas Anelka n'a jamais prononcé la phrase" qui a fait la Une de l'Equipe, déclare notamment Abida. En face, le journal l’Equipe pourra compter sur le témoignage de Jean-Pierre Escalettes, ex-président de la Fédération française de football.

L’Equipe justifie sa Une en affirmant qu’il n’y a jamais eu de diffamation et que cette information se devait d’être dévoilée aux lecteurs.

VOIR AUSSI

Création du Comité de lutte contre les discriminations : va y avoir du sport...

Raymond Domenech : son interview à "L'Express"

Football : la tension monte entre les arbitres et les joueurs de football