Georges Tron visé par une plainte pour harcèlement sexuel

Georges Tron visé par une plainte pour harcèlement sexuel
Georges Tron visé par une plainte pour harcèlement sexuel
Selon Le Parisien, le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, Georges Tron, serait accusé de « harcèlement sexuel » par deux ex-employées municipales de Draveil, la commune dont il est le maire. Accusé de massages de réflexologie déplacés, l’intéressé dément.
A lire aussi
"Pourquoi je n'ai pas porté plainte" : les victimes d'agressions répondent à Trump
News essentielles
"Pourquoi je n'ai pas porté plainte" : les victimes...

Aucun de ses camarades politiques ne s’est encore exprimé pour appeler les médias à la vigilance et au respect de la présomption d’innocence… Mais les débuts de l’affaire Georges Tron font un drôle d’écho à l’affaire DSK. Le Parisien révèle ce matin que deux ex-employées municipales du maire de Draveil (Essonne) auraient porté plainte contre lui pour harcèlement sexuel. Une information que le parquet n’a pas confirmée et qu’a démentie l’intéressé. Mais selon l’avocat des deux femmes, Maître Gilbert Collard, une plainte a été envoyée au parquet d’Evry contre le secrétaire d’Etat à la Fonction publique.

Massages de réflexologie
D’après les plaignantes, leur supérieur leur aurait fait subir des massages de réflexologie déplacés et répétés, l’une entre 2007 et 2009, l’autre entre 2008 et 2010. L’une d’entre elles, dans une interview accordée au Parisien, évoque plusieurs épisodes traumatisants et fait mention de la présence d’une complice : « Un jour de novembre, après un repas arrosé, il m'a demandé de rester dans la salle. La femme qui l'accompagnait a fermé la porte derrière moi. Elle a commencé à me déshabiller. Georges Tron m'a donné l'ordre de fermer les yeux. Ses caresses sont devenues de plus en plus appuyées, J'étais tétanisée. » Et plus tard : « A la rentrée de janvier 2010, Georges Tron m'a convoquée chez une de ses collaboratrices. Sous prétexte de me réchauffer, tous les deux ont recommencé leurs attouchements. J'étais un jouet sexuel entre leurs mains ».

Démenti
Georges Tron a vivement démenti et dénoncé une « vengeance personnelle », avançant que les deux ex-employées avaient quitté leur travail à la mairie dans de mauvais termes. Il ajoute que l’avocat des plaignantes, Me Gilbert Collard, est un proche de Marine Le Pen, « avec laquelle je suis en conflit depuis des mois », notamment pour un projet immobilier. «Je ne suis pas naïf, on cherche à faire écho à une affaire qui se passe de l'autre côté de l'Atlantique...» a ajouté le maire UMP, qui a promis de porter plainte pour dénonciation calomnieuse.

VOIR AUSSI

Affaire DSK : des traces d'ADN sur les vêtements de la plaignante
Lettre de DSK à ses collègues du FMI : « la vérité éclatera ! »
DSK : ses avocats préparent sa défense

L’INFO PAR NOS MEMBRES

DSK : Comme Anne Sinclair, 63 % des femmes soutiendraient leur mari
Affaire DSK : Anne Sinclair suspend son blog
Affaire DSK : la femme de ménage m'a tuer...