Violences conjugales : le 3919 a traité plus de 50 000 appels

Violences conjugales : le 3919  a traité plus de 50 000 appels
Violences conjugales : le 3919 a traité plus de 50 000 appels
Le 3919, numéro d'appel national destiné aux victimes de violences conjugales, a reçu plus de 50 000 appels en 2010, selon la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF). Dans 95 % cas, il s'agit d'une femme battue par un homme.
A lire aussi
Le maire de Cabourg condamné pour violences conjugales : deux pétitions demandent sa démission
News essentielles
Le maire de Cabourg condamné pour violences conjugales :...


Alors qu’en 2010 la lutte contre les violences faites aux femmes était désignée « grande cause nationale », jamais les victimes n'ont été aussi nombreuses à parler. Le 3919 a traité plus de 50 000 appels pour violences conjugales en 2010 a annoncé, mardi 26 juillet, la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF), qui gère cette plateforme gratuite et anonyme. C’est deux fois plus que l’année précédente.
D'après le communiqué de l’association, dans 95 % des cas, il s'agit d'une femme victime d'un homme. Les violences psychologiques récemment intégrées dans la loi apparaissent dans 87,1 % des appels, les violences physiques dans 79,6 %, et les violences sexuelles dans 5,3 %. Pour autant, la FNSF relève que seulement 42,6 % des victimes ont porté plainte (une baisse de 7,2 % par rapport à 2009), et près d’un tiers ont consulté un médecin (en baisse de 3 %). Toutefois, elles sont de plus en plus sensibilisées, le nombre d'appels par jour pour violences conjugales a été deux fois plus important lors des campagnes médiatiques, les jeunes femmes (environ 25 % ont moins de 30 ans) sont également plus nombreuses à composer le numéro vert.

Voir la vidéo du lancement du 3919


VOIR AUSSI

Violences conjugales : application inégale de l'ordonnance de protection
Une bague pour lutter contre les violences faites aux femmes
Violences conjugales : un an après, où en est-on ?