"Rassurez-vous !" : la check-list assurance de toute la famille

"Rassurez-vous !" : la check-list assurance de toute la famille
"Rassurez-vous !" : la check-list assurance de toute la famille
Vous et vos enfants êtes bien assurés ? Voiture, école, accidents domestiques : vérifiez la check-list des postes à ne pas oublier pour toute la famille. Et suivez les conseils pour être rassuré toute l'année.
A lire aussi

1. Une assurance auto pour toute la famille

En cas d’accident fautif ou non, l’assurance responsabilité civile de votre assurance auto indemnise les dommages subis par les tiers. Cette assurance obligatoire est automatiquement incluse dans tous les contrats, aux tiers, tous risques ou tous accidents. Elle couvre les piétons, les cyclistes, les conducteurs d’autres véhicules sauf en cas de faute de leur part, mais également les passagers de votre voiture. Attention donc si votre conjoint ou vos enfants empruntent souvent votre voiture, à vérifier qu’ils sont couverts en cas d’accident, car cette couverture dépend de l’assurance auto à laquelle vous avez souscrit. Pour vous prémunir de toute mauvaise surprise, vous pouvez choisir l’option « conducteur occasionnel ». Votre fille a besoin de la voiture pour un week-end ? Votre mari doit vous emprunter votre véhicule cette semaine ? Cette option vous permet de prêter votre véhicule exceptionnellement et pour une courte durée à un conducteur muni d’un permis en cours de validité. Autre choix : l’option « conducteur secondaire », qui vous permet de prêter régulièrement votre voiture.

2. L’assurance scolaire

Votre enfant participe à une sortie scolaire, casse les lunettes d’un camarade de classe, se tord la cheville dans l’escalier de la cantine… Autant de raisons de souscrire une assurance scolaire ! Car si elle n’est pas obligatoire pour les activités qui font officiellement partie du programme scolaire, elle l’est pour tout ce qui est proposé par l’école mais facultatif : pendant le déjeuner, le soir après les cours, pendant les classes vertes, etc. Il est donc important d’assurer votre enfant, à l’école mais aussi en dehors pour des accidents qui pourraient lui arriver ou qu’il pourrait causer à un tiers. La seule garantie obligatoire est la responsabilité civile : vous y souscrivez déjà a priori dans votre contrat multirisques habitation. Attention donc à ne pas y souscrire deux fois.
Vous verrez que les assureurs proposent une large gamme d’offres : garanties couvrant les vols de cartable, le racket, le remboursement des frais de garde en cas d’accident… Avant de souscrire une assurance scolaire, vérifiez certains détails, comme la question du remboursement de certains soins (lunettes, prothèses dentaires, transport du blessé...), la couverture pour les accidents que votre enfant aurait causés ou subis en tant que conducteur ou passager d’un véhicule à moteur ou encore quels sports sont pris en charge par votre assurance. Épluchez bien les différents contrats et optez pour celui qui répond le mieux à vos besoins.

3. Quelle assurance pour les tout petits ?

La famille s’agrandit ? Les parents n’y pensent pas forcément, et pourtant il est possible de souscrire à une assurance bébé. L’idée : assurer les risques particuliers encourus par les tout petits, âgés de 0 à 6 ans. Certains assureurs proposent ainsi des offres destinées aux enfants jusqu’à leur entrée en maternelle, les protégeant des accidents et maladies. Reste que souvent, l’enfant est automatiquement garanti par le contrat de ses parents sans supplément de cotisation. L’assureur demande simplement à être informé de sa naissance.

4. L'assurance des accidents domestiques

Chute, brûlure, électrocution : pour vous protéger des accidents de la vie quotidienne, n’oubliez pas de souscrire une assurance complémentaire santé qui couvre les accidents domestiques. Et pour assurer toute la famille, signez un contrat familial qui permet d'assurer les parents et les enfants.
Le contrat de garantie accidents de la vie rembourse les frais médicaux et hospitaliers résultant d'une fracture, blessure ou brûlure survenue à la maison ou dans la pratique d'un sport de loisirs. Il délivre une indemnité en cas d'invalidité faisant suite à un accident domestique. Enfin, il propose des services d'assistance complémentaire, comme la garde des enfants et la mise à disposition d'une aide à domicile.

5. Optez pour la protection famille

En cas de coups durs, certains contrats vous permettent de vous protéger vous et vos proches face aux arrêts de travail, à une invalidité ou à un décès. Vous choisissez le montant des indemnités, des capitaux et les bénéficiaires en fonction de vos besoins de protection et du niveau de prestations de votre régime obligatoire. Et certains assureurs vous proposent de moduler votre contrat à tout moment en fonction de l’évolution de votre situation personnelle et professionnelle. De quoi être plus serein face aux aléas de la vie.

Plus d'actu sur : Prenez de l'assurance !

Vrai / Faux : faut-il une assurance pour…
Mutuelle, tiers-payant, CMU : petit lexique de l’assurance santé
La retraite : ça se prépare !