La prime de 1000 euros pour les salariés se précise

La prime de 1000 euros pour les salariés se précise
La prime de 1000 euros pour les salariés se précise
Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a confirmé hier sur RTL le versement d’une prime de 1000 euros aux salariés des entreprises qui augmentent leurs dividendes d'une année sur l'autre. Cette mesure pourrait faire l’objet d’une loi avant l’été.
A lire aussi

A un an de la présidentielle, le gouvernement semble décidé à jouer la carte sociale pour séduire à nouveau les Français. Annoncé la semaine dernière par le ministre du Budget François Baroin, le versement d’une prime de 1000 euros aux salariés de certaines entreprises a été confirmé hier par Xavier Bertrand dans l’émission «Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI».
Cette prime serait accordée aux salariés des entreprises qui font des bénéfices et dont « les dividendes progressent ». « Je propose qu'elle soit obligatoire et que ses modalités précises soient discutées dans l'entreprise», a ajouté Xavier Bertrand, en contradiction ainsi avec la ministre des Finances Christine Lagarde, opposée à toute obligation. Quant au montant de la prime, il ne serait pas forcément de 1000 euros. « Je ne pense pas qu'on puisse lui donner un caractère obligatoire dans son montant. Ce à quoi nous réfléchissons actuellement, c'est la chose suivante : un mécanisme d'exonération de charges sociales pour que les entreprises puissent payer des primes exceptionnelles à leurs salariés, à titre négocié », a précisé Christine Lagarde sur LCI ce matin. La mise en œuvre de cette mesure se complique. Néanmoins, une loi pourrait voir le jour avant l’été.

VOIR AUSSI

Une prime pour les salariés, pas pour le gouvernement
Polémique autour de la prime de 1000 euros
Actionnaires : quels sont vos droits ?