Taxe sodas : les boissons énergisantes davantage taxées ?

Taxe sodas : les boissons énergisantes davantage taxées ?
Taxe sodas : les boissons énergisantes davantage taxées ?
Plusieurs députés UMP ont déposé un amendement visant à taxer davantage les boissons énergisantes, dans le cadre de la taxe sur les sodas prévue dans le budget 2012. Selon les députés, en plus de rapporter de l'argent à l'État, cette proposition renforcerait la politique de santé publique du gouvernement vis-à-vis des jeunes consommateurs.
A lire aussi
Le café est aussi efficace que les boissons énergisantes
bien-être
Le café est aussi efficace que les boissons énergisantes


Dans le cadre de la taxe sur les sodas prévue dans le budget 2012, le député des Bouches-du-Rhône, Richard Mallié, ainsi qu’une quarantaine d’autres députés UMP, ont déposé un amendement pour augmenter la taxe sur les boissons énergisantes telles que Redbull, Burn ou encore Dardog. Ces boissons, destinées à donner de l’énergie à leurs consommateurs, grâce à un cocktail de stimulants comme la taurine ou la caféine, étaient déjà concernées par la taxe sur les sodas annoncée par le gouvernement mais plutôt qu’une taxation à 7,16 euros par hectolitre comme pour les boissons contenant des sucres ajoutés hors édulcorants, les députés UMP proposent une taxation plus de sept fois supérieure à 50 euros par hectolitre. Cette taxe rapporterait à l’État, selon Richard Mallié, environ « 20 millions d’euros par an ».

Décriées depuis de nombreuses années, ces boissons énergisantes, très prisées des jeunes, ne sont autorisées en France que depuis 2008. Près de 40 millions de litres seraient en effet consommés chaque année dans l’Hexagone. Pour Richard Mallié, il s’agit donc d’abord d’une mesure de protection de la santé des jeunes consommateurs : « Ces boissons favorisent l’alcoolisme des jeunes. Le plus souvent, ils mélangent l’alcool avec ces boissons énergisantes, qui masquent le goût et les font tenir plus longtemps. Ce qui les pousse à consommer davantage d’alcool » affirme-t-il.
Rappelons qu’à haute dose, ces boissons peuvent être néfastes pour la santé. Selon un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, une canette d’une de ces boissons qui « booste » contiendrait « entre 5 et 500 fois les doses de caféine et de taurine contenues dans l’alimentation quotidienne ainsi que 15 à 20 morceaux de sucre ».

Alexandre Roux

(Source : leparisien.fr)
Crédit photo : Stockbyte

VOIR AUSSI

Taxe soda : Les boissons édulcorées taxées
Économie : la taxe sur les sodas pourrait être doublée
Energy Drinks, Smart Drinks, boisson santé : de l’énergie en canette ?
Dette de la France : toutes les mesures du plan de rigueur