Sécurité routière : vers une baisse des limitations de vitesse

Sécurité routière : vers une baisse des limitations de vitesse
Sécurité routière : vers une baisse des limitations de vitesse
Dans cette photo : Bertrand Delanoë
Manuel Valls a déclaré envisager une baisse des limitations de vitesse afin de réduire l’accidentalité routière. La limitation passerait de 90km/h à 80km/h sur les nationales et de 130 km/h à 120km/h sur les autoroutes. Une mesure que le ministre a jugée « inéluctable » lors de la présentation du bilan de la sécurité routière du premier semestre 2013.
A lire aussi
Sécurité routière : le clip "Si t'as pas de Sam, t'as le seum"  crée le malaise - vidéo
jeunes
Sécurité routière : le clip "Si t'as pas de Sam, t'as le...


Une baisse de la limitation de vitesse de 10km/h pourrait bientôt être mise en application. Une mesure qui ferait suite au bilan de l’accidentalité routière du premier semestre 2013, présenté ce jeudi 11 juillet 2013, à l’issu duquel Manuel Valls a jugé ce changement « inéluctable ». Le bilan était pourtant positif : le nombre de morts sur les routes a baissé de 15,1% par rapport au même trimestre en 2012. Mais l’objectif du ministre du l’Intérieur est de faire passer ce funeste chiffre sous la barre des 2 000 par an d’ici à 2020.

Qui décide des limitations de vitesse ?

Cette baisse des limitations s’appliquerait sur les autoroutes et sur les nationales, mais également en ville. Suggérée par le ministre de l’Intérieur, cette mesure ne fait pas pour l’instant l’objet d’une décision officielle. Selon les informations du Figaro, Manuel Valls a déclaré lancer « la réflexion sur le sujet », qui sera à débattre avec le Conseil national de la sécurité routière ainsi qu'avec l’ensemble des associations et des collectivités. La baisse des limitations de vitesse pourrait être mise en application dès l’automne prochain.

Moins d’accidents en roulant moins vite ?

Selon le ministre, cette mesure est nécessaire afin d’atteindre son objectif de moins de 2 000 morts par an sur les routes. « Passer de 130 à 120, de 90 à 80 etc., entraînera une baisse de la mortalité et de l’accidentologie », a-t-il déclaré jeudi. Le périphérique parisien, théâtre de nombreux accidents, dont le dernier a coûté la vie à deux policiers en février dernier, sera limité à 70km/h. Une mesure souhaitée depuis longtemps par Bertrand Delanoë, et qui réduirait de 30% les nuisances sonores.

Quel impact pour les automobilistes ?

Conducteurs pressés et impatients, pas de panique : comme le rappelle la sécurité routière, une baisse peu significative n’augmente pas énormément la durée de trajet. Si malgré tout le temps est long pour les enfants sur la route des vacances, il existe bien des moyens de les distraire… Sans se distraire de la route.

Amateurs de vitesse et adeptes du 140km/h systématique, comme ces 28% de Français qui ne respectent pas les règles, attention. Une baisse de la limitation de vitesse n’entraînera pas une baisse des contrôles de radars, dont le nombre devrait augmenter d’ici à 2014. « Nous ne baisserons pas la garde dans ce domaine-là », a déclaré Manuel Valls.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Les tenues à éviter au volant