"Le Women’s forum est un vrai bol d’air"

"Le Women’s forum est un vrai bol d’air"
"Le Women’s forum est un vrai bol d’air"
Clémentine de Quatrebarbes est contrôleur de gestion de la direction déléguée à la présidence du groupe Renault. Quant à Coralie Musy, elle est directrice du service après-vente, ingénierie et garantie chez Nissan. Depuis le 15 octobre, toutes deux sont à Deauville où elles assistent à la 10e édition du Women’s Forum. Alors que cet événement dédié à la promotion des femmes dans l'économie et la société fermera ses portes demain, elles nous ont confié leurs impressions à mi-parcours.
A lire aussi
Marlène Schiappa chez Hanouna : "On ne sait plus vraiment ce qu'elle représente"
News essentielles
Marlène Schiappa chez Hanouna : "On ne sait plus vraiment...

Que vous évoquait le Women’s Forum avant d’y participer ?

Coralie Musy : C’est la première fois que je participe au Women’s Forum et je m’étais un peu renseignée sur cet événement avant d'y arriver. Pour moi, il constituait avant tout une belle opportunité de rencontrer d’autres entreprises ayant mis la diversité au cœur de leur stratégie.

Clémentine de Quatrebarbes :
Pour moi, il s’agissait d’un rassemblement de femmes tournées vers la constitution et l’entretien de leur réseau professionnel. Je voyais le Women’s Forum comme un événement essentiellement axé sur le business. Finalement, j’ai été étonnée par sa dimension sociale voire humanitaire par moment.

À quelles conférences avez-vous participé et qu’en avez-vous retiré ?

C.M. : J’ai notamment assisté à une conférence d’ExxonMobil sur l’intégration des femmes dans le secteur de l’ingénierie. Un sujet qui m’intéresse particulièrement puisque je suis moi-même ingénieure. Partant du constat que les femmes sont rares dans ce milieu, cette conférence nous a aidé à identifier les freins des jeunes femmes à envisager une carrière dans ce secteur mais aussi les leviers qui permettraient de susciter des vocations.

Cet événement vous a-t-il permis de développer votre réseau ? À quel niveau ?

C.M. : Ces deux jours de forum m’ont effectivement permis d’étendre mon réseau au sein de l’alliance Renault-Nissan notamment. Le fait d’être réunis à Deauville et d’appartenir au même groupe permet de déclencher très facilement des débats sur des sujets que nous n’aurions probablement jamais abordés en dehors de ce cadre. C’est intéressant de découvrir la manière dont les filiales en région par exemple gèrent et se positionnent sur des problématiques que nous rencontrons nous aussi.

Comment allez-vous appliquer les différents conseils recueillis pendant cet événement dans votre vie quotidienne ?

C. de Q. : Me concernant, j’ai surtout pris conscience de l’importance de la communication de vive voix. Je pense que désormais, je tenterais davantage de rentrer dans une relation humaine avec mes interlocuteurs professionnels, en prenant le temps de les appeler pour faire connaissance plutôt que d’envoyer un e-mail. Je pense que cela pourra permettre de gagner du temps sur l'avancée de certains dossiers et de régler plus facilement les problèmes, le cas échéant.  

À mi-parcours du Women’s Forum, quel premier bilan faites-vous de cet événement ?

C.M. : C’est une expérience très enrichissante aussi bien en tant que manager qu’en tant que femme. J’ai recueilli de nombreux témoignages de femmes occupant des postes de direction et nous avons beaucoup échangé sur les questions liées à la gestion de la diversité. J’ai aussi eu l’occasion de faire des rencontres au sein de l’alliance Renault-Nissan. Ce sont des personnes avec lesquelles je n’aurais jamais eu l’occasion de discuter en dehors de cet événement. C’est donc  un plaisir de les avoir rencontrées, d’autant que je suis persuadée que nous garderons contact désormais.

C. de Q. : Je retiens du Women’s Forum sa dimension de réseau définitivement positif. C’est un événement qui nous sort de notre quotidien. C’est un vrai bol d’air dans un contexte économique morose. Toutes ces femmes débordant d’énergie, ces entrepreneuses, ces filles rayonnantes qui se développent elles-mêmes mais au bénéfice des autres sont de véritables rôles-modèles. Au terme de ces trois jours, chacune de nous sera, je pense, encore plus motivée que d’ordinaire à mener sa vie professionnelle et à accomplir son rôle social. Car malgré l’aspect professionnel omniprésent, les initiatives des participantes dans divers domaines sociaux et humanitaires permettent de prendre du recul.

Plus d'actu sur : Women's Forum 2014

Women’s Forum : "Un réel festival de la diversité pour davantage d’équité"