Couple et sexualité : comment raviver la flamme ?

Couple et sexualité : comment raviver la flamme ?
Couple et sexualité : comment raviver la flamme ?
L'amour ne dure trois ans que chez les paresseux, qui ne font pas l'effort d'y penser assez, ou d'y penser assez bien… Car si hommes et femmes pensent au sexe plusieurs fois par jour, aucune étude ne s'est penchée d'assez près sur le sujet pour savoir de quelle façon cela leur traverse l'esprit. S'agit-il d'une idée fugace à la vue d'une personne désirable – sans possibilité ou intention de concrétiser – ou d'une pulsion concrète autour du désir d'un coït qui sans cesse se renouvelle et jamais ne se ressemble ?
A lire aussi

Il y a ceux et celles qui courent partout et changent fréquemment de partenaires, pour garder leur libido active sans trop d'efforts. Dès les premiers signes d'essoufflement du désir, hop ! Ils ou elles changent de partenaires et l'envie de fusionner avec un autre renaît intacte. Il y a fort à parier qu'ils agissent au lit en paresseux, ne se forçant pas à imaginer grand chose pour varier les plaisirs ; la surprise que provoque le corps inconnu du nouveau partenaire suffit à les booster.

>> Les femmes aussi veulent le sexe pour le plaisir du sexe <<

Et il y a ceux dont l'entente des corps est telle que l'amour a largement dépassé le cap fatidique des 3 ans et, pour qu'il dure toujours avec une fréquence soutenue de rapports, il y a une quasi-obsession d'y penser sans cesse. Car, que la relation ait commencé sous le feu de la passion, torride, violente, ou dans la douceur et la tendresse, aucun tempo ne se garde ad vitam, à moins d'être chaque jour concentrée et imaginative, pour monter vers de nouveaux paliers de l'étreinte. Un peu comme en cuisine, il faut varier les plats et les saveurs pour que les papilles s'excitent. A l'inverse, les mets les plus fins perdent de leur succulence servis à outrance ; même un précieux caviar finirait par lasser servi tous les jours.

>> Avoir un orgasme : six trucs étonnants qui marchent vraiment <<

Les personnes attentives aux variations des plaisirs savent également que dans la relation charnelle, rien n'est permanent et que l'attache est virtuelle. Rien n'étant jamais acquis, ils considèrent que pour leur partenaire comme pour eux-mêmes il est vital de ne pas tomber dans l'habitude et que ce n'est pas chose ardue. Vous avez l'habitude de faire l'amour le soir ? Essayez le matin. D'être sous votre partenaire ? Essayez dessus. De lui envoyer des SMS ? Téléphonez-lui. De porter de la lingerie fine ? Essayez le coton, ou la nudité totale. Vous aimez faire l'amour dans le noir ? Allumez des bougies. Vous faites l'amour allongée ? Essayez assise ou debout. Vous aimez les caresses ? Essayez la brutalité. Vous aimez dire des mots crus ? Essayez les mots doux. Penser à la prochaine rencontre stimule la libido, mais il faut également imaginer à l'avance de quoi sera faite la prochaine rencontre pour que l'attente stimule les ardeurs, et il faut sans cesse transgresser ses propres règles et bousculer son confort personnel pour frissonner de nouveau.

L'intention n'est pas uniquement pour surprendre un compagnon et raviver sa concupiscence, ou pour le séduire encore et encore. C'est avant tout pour soi qu'il faut le faire, car en perdant une certaine forme de stabilité, les émotions redeviennent intenses et les certitudes laissent place aux troubles ensorceleurs des débuts. Et que peut-on souhaiter de mieux que le recommencement éternel des moments les plus intenses et palpitants de la vie, à chaque fois différent ? L'amour dure aussi longtemps qu'on estime important de le faire vivre… Il suffit d'y penser.