10 signes qui prouvent qu'il est un phobique de l'engagement (et comment réagir)

votre homme est-il un phobique de l'engagement ?
votre homme est-il un phobique de l'engagement ?
Vous le suspectez d'être atteint de la phobie de l'engagement ? Voici l'éclairage d'une experte pour percer à jour ce type de personnalité complexe et ses conseils pour l'aider à dépasser ses craintes.
A lire aussi
10 signes qui prouvent que votre collègue est enceinte
Mag
10 signes qui prouvent que votre collègue est enceinte

Difficile parfois de faire la différence entre un homme qui ne souhaite tout simplement pas s'engager avec nous et un phobique de l'engagement. Surtout lorsque celui-ci souffle le chaud et le froid...

Pourtant, certains signes peuvent nous alerter comme, par exemple, s'il prend la poudre d'escampette dès que l'on se met à évoquer des projets communs ou que l'on a la désagréable impression qu'il fait toujours passer ses besoins avant les nôtres. Il se pourrait alors que nous ayons jeté notre dévolu sur un phobique de l'engagement.

Etre phobique de l'engagement signifie que l'on souffre d'une anxiété relationnelle ou d'une peur des relations, ce qui n'empêche pas le phobique, comme tout un chacun, d'éprouver de réels sentiments. Pourtant, aussi intenses que soient-ils, ils le rendent anxieux au point de mettre constamment en péril sa relation amoureuse.

Mais alors, comment éviter de vivre une histoire désastreuse si l'on tient à l'autre ? La première chose à faire est d'identifier avec certitude que notre partenaire souffre bien d'une phobie de l'engagement. Et justement, Tracey Cox, experte en relations relationnelles a compilé une liste au Daily Mail pour nous aider à repérer un phobique, et nous délivre au passage quelques astuces pour aider notre couple à dépasser cette angoisse dévastatrice.

1- Il a vécu une mauvaise expérience amoureuse

Chez le phobique de l'engagement, c'est la peur d'être à nouveau blessé qui prend le dessus sur l'envie de s'investir à nouveau dans une relation amoureuse. "Regardez leur passé et vous trouverez généralement la raison pour laquelle ils ont fini de cette façon. Ils ont été mariés ou engagés dans une relation à long terme qui a mal fini. Un parent est mort ou ses parents ont divorcé et ils ont vu les retombées. Pire encore, leurs parents sont ensemble mais totalement misérables ou venimeux". De fait, sa vision de la vie à deux n'a rien d'un idéal à suivre.

2- Il a eu beaucoup de relations à court terme

S'il a l'habitude de rompre au bout de trois mois, voire trois ans pour les plus téméraires, c'est aussi un signe qu'il a peur de s'engager. En effet, comme le note cette experte des couples, il s'agit "des moments où la plupart des couples procèdent à de petits ou de grands engagements". Elle conseille en outre de s'intéresser de plus près aux types de personnes avec lesquelles ils flirtaient car ces derniers ont tendance à privilégier les relations impossibles en s'accouplant avec des personnes indisponibles. Soit parce qu'elles sont mariées, trop investies dans leur travail ou qu'elles résident à l'autre bout de la France (du globe ?).

3- Il aime tout contrôler

Comme il a peur de s'engager, le phobique des relations a peur de perdre le contrôle, autrement dit, vous aurez bien du mal à imposer vos choix au sein de la relation. Ainsi, "si votre partenaire déteste qu'on lui dise quoi faire, attention à vous", il a peut-être tout simplement peur de se laisser aller et garder le contrôle, y compris de ses sentiments, est le meilleur moyen qu'il a trouvé pour rester sur ses gardes. Un bouclier qui l'empêchera de souffrir mais qui, hélas, ne vous protégera pas, vous et vos sentiments.

4- Il souffle le chaud et le froid

Vous êtes tombée dans son petit jeu de séduction tant il a su se montrer charmant sans rien laisser paraître. Mais une fois que les sentiments ont fait leur apparition, son côté "prince charmant" a instantanément disparu. Un changement de comportement qui s'explique par le fait que, selon Tracey Cox, "ils aiment la chasse mais pas la capture". Et pour cause, se laisser capturer reviendrait à accepter de s'engager...

5- Vous n'avez jamais rencontré ses proches

Amis, famille, collègues de travail, le phobique de l'engagement se garde bien de vous présenter les siens car ce serait une façon de vous faire officiellement entrer dans sa vie. "Plus vous connaissez de personnes proches de lui, plus vous vous approchez de lui - et il trouve cela dangereux !", révèle l'experte.

Le phobique de l'engagement refuse de s'investir
Le phobique de l'engagement refuse de s'investir

6- Il est irresponsable

Ce n'est pas seulement en amour que le phobique de l'engagement a peur de s'investir, mais dans tous les aspects de sa vie. Ce sont généralement des gens toujours en retard, y compris dans le règlement de leurs factures malgré les relances. Une vie chaotique à tous les niveaux donc.

7- Il n'aime pas faire de projets

Se connaissant bien, le phobique de l'engagement a du coup bien du mal à prendre des engagements quels qu'ils soient car cela l'effraie d'avance. "Qu'il s'agisse de contracter un prêt hypothécaire ou de contribuer à la cagnotte pour une fête de groupe avec des amis, ils ne peuvent tout simplement pas se dire : 'Ok, je le fais'", explique Tracey Cox, ajoutant qu'en amour, certains ont même du mal à s'engager à revoir l'autre le lendemain.

8- Il ne partage pas de détails intimes sur lui-même

Autre caractéristique propre au phobique de l'engagement : il a tendance à cacher ses sentiments et se garde bien de montrer toute marque d'affection. Et voici la raison d'après l'experte en relations de couples : "Vous raconter des choses intimes sur eux-mêmes, c'est vous donner le pouvoir de les blesser". Or, ils n'aiment pas montrer leur vulnérabilité.

9- Il se fait passer avant vous

Trop occupés à se protéger eux-mêmes, les phobiques de l'engagement ont tendance à ignorer vos besoins émotionnels. Ce n'est pas volontaire, mais le résultat est le même : vous vous sentez négligée par lui.

10- Il panique lorsque vous mentionnez le mot "engagement"

Voilà le mot maudit de son vocabulaire, auquel peuvent s'ajouter "mariage", "voyage, "bébé", "emménagement" et "crédit bancaire". Et vous le verrez frémir même avec une simple proposition du type "Mon meilleur ami se marie ce week-end. Veux-tu m'accompagner au mariage ?", souligne l'experte. En effet, pour lui, la menace est déjà présente et il devrait trouver une excuse sur le champ pour décliner l'invitation, voire prendre ses distances.

Il a peur du mot "engagement"
Il a peur du mot "engagement"

Que faire pour tenter de sauver son couple de cette phobie ?

Selon Tracey Cox, il existe tout de même quelques moyens de rassurer son amoureux et l'amener doucement à dépasser sa phobie si les sentiments sont là. En effet, "beaucoup de phobiques de l'engagement dépassent leurs peurs une fois qu'ils trouvent quelqu'un qui leur donne le temps de s'habituer à faire partie d'un couple".

Premièrement, l'experte conseille d'y aller doucement, de ne pas lui mettre trop la pression. "Certaines personnes ont simplement besoin de temps pour prendre de grandes décisions et ne sont pas des phobiques d'engagement pour autant".

Vous pouvez aussi lui souligner, ajoute-t-elle, que rien n'est jamais garanti à 100 % : "Nous vivons dans un monde très incertain, nous ne sommes jamais à 100% sûrs de rien. Aucun de nous ne sait de quoi demain est fait. Tout ce que vous pouvez faire est de faire un choix judicieux et de mettre tout en oeuvre pour que cela fonctionne."

Quant à la vulnérabilité, "faites-leur savoir que quiconque aime, se rend vulnérable. Vous êtes tous les deux au même niveau de risque".

Il est important également de vous demander si cette union est vraiment opportune : en parler avec un ami de confiance devrait vous aider à vous conforter ou non, dans votre décision de persévérer.

S'il reconnaît sa phobie et souhaite s'en départir, vous pouvez lui proposer votre aide ou lui suggérer celle d'un professionnel. A l'inverse, si vous êtes la seule à voir qu'il y a un problème, il vaut peut-être mieux partir plutôt que de vous engager dans une relation à sens unique.

À voir
Aussi