8 conseils pour bien se vendre après une période de creux professionnel

Comment bien se vendre en entretien d'embauche malgré une période de creux professionnelle
2 photos
Lancer le diaporama
Après une période de creux professionnel, il n'est pas toujours évident de faire son retour sur le marché du travail. Voici nos conseils pour réussir à se vendre lors d'un entretien d'embauche.
A lire aussi
Allaitement : les meilleurs conseils pour bien allaiter
News essentielles
Allaitement : les meilleurs conseils pour bien allaiter

Se replonger dans le monde du travail quand on a fait une longue pause, c'est parfois compliqué. Pour mettre toutes les chances de son côté à l'occasion d'un entretien d'embauche, certaines personnes n'hésitent d'ailleurs pas à faire appel à un coach professionnel.

Interrogée parle site Real Simple, Jennifer Gefsky, fondatrice de l'entreprise spécialisée "Après", prodigue ses conseils pour se vendre avec succès.

1- Être honnête

Si vous avez quitté le monde du travail pour une bonne raison, comme vous occuper de votre famille ou voyager par exemple, ne partez pas du principe que c'est dévalorisant. Surtout, soyez honnête et ne vous inventez pas un job imaginaire. Les employeurs sont encore très nombreux à vérifier les références des candidats qu'ils reçoivent. Pendant l'entretien, tentez au contraire d'expliquer en quoi cela a pu avoir un impact bénéfique sur vous et votre volonté de retrouver du travail.

2- Connaître le sujet sur le bout des doigts

Ce n'est pas parce que vous avez été éloignée des réalités du monde du travail pendant un temps que vous devez arriver à votre rendez-vous sans connaître votre copie par coeur. Pendant votre absence, beaucoup de choses ont certainement changé. Il est donc nécessaire de prendre le temps de se mettre à jour avant de se pointer au rendez-vous tant attendu.

3- Être au point sur les réseaux sociaux

Aujourd'hui, les réseaux sociaux sont absolument incontournables. Même si votre potentiel futur employeur n'a pas cru bon de le noter dans l'intitulé du poste, vous pouvez être sûr que ce sera toujours un plus par rapport aux autres candidats en lice. Si vous connaissez bien le fonctionnement des principaux acteurs du marché, n'oubliez pas de vous tenir au courant de l'actualité sur le sujet. Des petits nouveaux font leur arrivée tous les jours et les innovations sont quasi permanentes.

4- Se concentrer sur soi

Répondre à des questions sur sa famille ou sa vie personnelle dans la limite du raisonnable, oui, mais uniquement si on vous le demande. Dans le cas contraire, on se concentre sur soi avec des phrases du type "Je suis activement à la recherche de nouvelles opportunités", "Ce qui m'intéresse, c'est de faire face à de nouveaux challenges" ou encore "Je souhaite faire partie d'une véritable équipe". Bref, vous avez compris le principe.

5- Se faire recommander

Le réseau dans une vie professionnelle, c'est déterminant. Dans certaines branches, cela pourra même avoir plus de valeur qu'un CV en bonne et due forme. Alors si vous pouvez vous faire recommander, faites-le. Qui sait, il suffit parfois d'un coup de chance sur Linkedin ou d'un pote bien placé pour arriver avec un atout supplémentaire en sa possession.

6- Mettre l'accent sur ses compétences principales

Même si cela fait un moment que vous n'avez pas mis les pieds dans une entreprise, vous n'en êtes pas moins talentueuse. Il se suffit juste de se creuser un peu les méninges pour trouver quelques exemples. Vous avez un don pour faire plusieurs choses à la fois, gérer un budget ou apaiser les conflits ? Alors n'oubliez pas de le spécifier surtout. Comme Jennifer l'explique, cela peut valoir de l'or pour certains employeurs : "Certaines mères au foyer de ma communauté organisent des récoltes d'argents incroyables pour l'école de leurs enfants ou des encore associations. Des qualités très appréciables pour n'importe quel patron."

7- Étudier le langage corporel

On n'y pense pas assez, mais le langage corporel a aussi son importance. Il peut parfois suffire d'un geste ou d'une attitude mal calculée pour gâcher une belle opportunité. Pour savoir quelle attitude adopter dans ce genre de situation, consultez notre petit guide pratique.

8- Être confiant

Quand on ne se fait pas confiance, ça se voit. Et ça donne tout sauf envie à l'employeur de vous engager. Il ne s'agit pas d'arriver avec un melon surdimensionné, mais plutôt de faire en sorte qu'il se dise que c'est vous qui lui feriez une faveur en intégrant sa société et pas le contraire...