Ce youtubeur dénonce le body shaming et c'est très drôle

Tristan Lopin dénonce le body shaming et c'est très drôle
Tristan Lopin dénonce le body shaming et c'est très drôle
Dans sa nouvelle vidéo, le youtubeur Tristan Lopin prend à bras le corps le sujet du body shaming. Et une fois encore, c'est très drôle.
A lire aussi
Ces femmes posent avec des gâteaux pour faire un doigt d'honneur au body shaming
News essentielles
Ces femmes posent avec des gâteaux pour faire un doigt...

Fin mai 2017, le youtubeur Tristan Lopin faisait sensation sur les réseaux sociaux en dénonçant dans une vidéo hilarante l'hypocrisie de la presse féminine qui nous encourage à accepter nos kilos en trop et à aimer notre corps tout en ne faisant apparaître dans ses pages que de filles qui ne dépassent pas la taille 36. Le ton de la vidéo, à la fois pertinent et décalé, faisait mouche et lui avait permis de faire un carton : 40 000 vues en l'espace de quelques jours.

Décidément porté sur les sujets de société – Tristan Lopin a consacré des vidéos au harcèlement de rue, à l'égalité professionnelle ou encore à la Manif pour tous – le vidéaste dézingue cette fois-ci notre tendance à juger physiquement les autres.

Prenant le prétexte qu'il a porté un mini-short tout l'été et a adoré ça, Tristan Lopin souligne la difficulté que l'on peut avoir à s'assumer quand on est sans cesse la cible de remarques, de jugements, voire d'insultes, sur notre physique et sur ce qu'on porte. "De toute manière maintenant, tu peux plus rien faire. Tu te balades en short, t'es une 'tafiole' ; en jupe : t'es une 'pute' ; un foulard dans les cheveux : une 'extrémiste'. C'est marrant cette passion qu'ont les gens de te faire remarquer quelque chose qui leur plaît pas chez toi alors que tu leur as rien demandé", remarque avec humour Tristan Lopin.

Le problème, poursuit le youtubeur, c'est que l'on vit dans une société où l'on ne peut pas s'empêcher de juger les autres en permanence. "Est-ce qu'on lancerait pas un petit élan de bienveillance ? D'essayer d'aider les gens à s'aimer comme ils sont ?", propose Tristan Lopin à la fin de sa vidéo. Nous, on dit oui.

Tristan Lopin feat. LE MINI SHORT