5 exercices de méditation à essayer quand on court

Les exercices de méditation à tester durant un running
Les exercices de méditation à tester durant un running
La pratique de la méditation et celle de la course à pied ont beaucoup de points communs. Elles permettent toutes les deux de lutter contre le stress et la dépression tout en boostant la confiance en soi. Alors pourquoi ne pas les associer lors d'une prochaine séance de running ?
A lire aussi
6 exercices pour se muscler sur la plage
News essentielles
6 exercices pour se muscler sur la plage

Que vous soyez un expert de la méditation ou que vous n'ayez jamais été intéressée par cette pratique, figurez-vous que vous n'avez pas besoin d'être assise en tailleur dans une pièce calme pour devoir méditer. Cela peut effectivement vous aider à calmer votre esprit mais la méditation ne se réduit pas qu'à ça.

La course à pied, par exemple, peut également avoir des qualités méditatives puisqu'elle aide à focaliser votre esprit. Le mouvement répétitif du corps et la concentration qui va avec peuvent vous aider à éliminer les pensées négatives ou distrayantes. En plus des bienfaits physiques, mélanger le running et la méditation pourrait être excellent pour notre bien-être personnel. Un bon moyen de mixer les bénéfices sur notre santé physique et notre santé mentale.

La méditation, tout comme la course à pied, aide à lutter contre la dépression et le stress mais booste le bonheur et la confiance en soi. Et si on essayait ces quelques exercices de méditation lors de notre prochain running ?

Récitez des mantras et des affirmations

"Nous savons que la répétition aide à créer de nouvelles voies neuronales. La course à pied est donc excellente pour méditer", explique Desiree Pais, experte en méditation au site Mind Body Green.

"Les voies neuronales sont les autoroutes dans lesquelles nos pensées traversent notre esprit. Si nous pensons souvent que nous sommes nuls, cette voie devient générale", ajoute-t-elle. Pour éviter ce genre de pensées négatives, il faut donc se répéter souvent des mantras qui vont vous booster, pour créer une nouvelle idée générale.

Lorsque vous courez, que ce soit durant 10, 15 ou 50 minutes, essayez de vous répéter une phrase positive tout au long de votre running. Vous pouvez essayer : je me sens forte, je suis en parfaite santé, j'ai confiance en moi, mon corps est fort, etc.

Le site Runner's World explique que les mantras sont très importants pour les coureurs car ils permettent d'augmenter leur endurance durant les treks ou les marathons difficiles. On se concentre de manière intentionnelle sur une idée positive et notre corps fait le reste.

Running et méditation : le bon mélange
Running et méditation : le bon mélange

Utilisez vos difficultés

Comme l'explique le site Bustle, la méditation repose sur le fait d'être conscient de chaque moment qui s'offre à nous, même si celui-ci est désagréable. Durant votre running, si vous vous sentez fatiguée ou que vous avez du mal à respirer, vous devez activer votre méditation.

Vous devez prendre conscience de ce que vous ressentez, de ce qui se passe dans votre corps et de respirer en fonction de cela. Si vous sentez que vous devez ralentir le rythme, que vous devez vous arrêter ou respirer plus lentement, faites-le. Vous devez écouter votre corps et peut-être qu'à force, vous arriverez à moins ressentir la douleur.

Comptez vos foulées

Comptez vos pas est le meilleur moyen de méditer durant la course. "Mais il est inutile de vous fixer un objectif précis. Vous pouvez simplement compter jusqu'à 10 et ensuite recommencer, ou compter à rebours et ainsi de suite", conseille Sarajean Rudman, professeure de yoga, au site Runner's World.

Le but est de centrer votre esprit et vos pensées sur un point précis. "Si d'autres pensées distrayantes commencent à s'infiltrer, vous devez simplement remarquer le fait qu'elles soient là et revenir doucement à votre comptage de pas", recommande-t-elle.

Observez ce qu'il se passe autour de vous

Si vous en avez marre de compter vos foulées, vous pouvez également observer l'environnement dans lequel vous courez. Vous pouvez tout simplement nommer tous les objets ou tous les éléments que vous voyez, pour fixer votre esprit.

Concentrez-vous sur votre respiration

La respiration est très importante autant pour la méditation que dans le running. Si vous n'arrivez pas à calmer votre esprit et à éliminer les pensées distrayantes, focalisez-vous sur votre respiration. Vous pourrez ainsi atteindre un état de calme absolu, dans lequel vous êtes uniquement concentrée sur ce que vous faites.

Vous pouvez commencer à focaliser votre esprit sur votre souffle puis, allongez vos respirations ou les obliger à se caler sur vos foulées. Dans tous les cas, si votre esprit commence à vagabonder, vous devez simplement en prendre conscience et vous reconcentrer directement.

Avec de l'entraînement et au fur et à mesure de vos différents exercices, vos capacités méditatives vont s'améliorer. Surtout, si vous n'y arrivez pas durant une séance, ne vous blâmez pas. Vous recommencerez une prochaine fois.

À voir
Aussi