Le "PadMan Challenge" : pourquoi ces internautes posent avec une serviette hygiénique

PadMan Challenge : " oui, c'est une serviette dans ma main et il n'y a rien de honteux, c'est naturel"
2 photos
Lancer le diaporama
Depuis la sortie du film bollywoodien "Pad Man" en Inde début février, un nouveau défi fait fureur sur la toile. Baptisé "Pad Man Challenge", il consiste à se photographier avec une serviette hygiénique à la main afin de briser le tabou autour des règles.
A lire aussi
L'inventrice noire qui aurait pu révolutionner les serviettes hygiéniques
News essentielles
L'inventrice noire qui aurait pu révolutionner les...

Depuis plusieurs jours, de nombreuses photos d'internautes (stars et anonymes) brandissant une serviette hygiénique circulent sur la toile. L'objectif ? Faire comprendre une bonne fois pour toutes que non, il n'y a pas de honte à avoir ses règles. Le hashtag a été lancé vendredi 2 février, à l'occasion de la sortie du film Pad Man. Cette production bollywoodienne raconte l'histoire vraie de l'Indien Arunachalam Muruganantham, qui a créé une machine destinée à la conception de serviettes hygiéniques. L'acteur indien Akshay Kumar qui interprète le rôle principal dans Pad Man n'a pas tardé à partager le challenge sur son profil Instagram.

PadMan Challenge : " oui, c'est une serviette dans ma main et il n'y a rien de honteux, c'est naturel"
PadMan Challenge : " oui, c'est une serviette dans ma main et il n'y a rien de honteux, c'est naturel"

Lundi 12 février, le mannequin russe Natalia Vodianova a elle aussi relevé le défi en publiant une photo sur son compte Instagram. "Oui, c'est une serviette dans ma main et il n'y a rien de honteux, c'est naturel", peut-on lire en légende de la publication. Natalia Vodianova a également tagué trois de ses amies, en les incitant à partager des photos d'elle avec une protection hygiénique à la main. Les "taguées" en question sont les mannequinsn Emily Ratajkowski, Doutzen Kroes et Alexina Graham.

"PadMan Challenge" : " oui, c'est une serviette dans ma main et il n'y a rien de honteux, c'est naturel"
"PadMan Challenge" : " oui, c'est une serviette dans ma main et il n'y a rien de honteux, c'est naturel"
"PadMan Challenge" : " oui, c'est une serviette dans ma main et il n'y a rien de honteux, c'est naturel"
"PadMan Challenge" : " oui, c'est une serviette dans ma main et il n'y a rien de honteux, c'est naturel"

En Inde, le tabou des règles reste un vrai problème. L'actrice bollywoodienne Jacqueline Fernandez rappelle ainsi dans un post Instagram que "10% des Indiennes pensent que les règles sont une maladie, et que 14% soufrent d'infections menstruelles". Il faut dire que dans ce pays, les serviettes hygiéniques sont considérées comme des produits de luxe : seules 12% des Indiennes y ont accès. Les autres se débrouillent avec des moyens de protection "naturels". Certaines utilisent de la terre ou du papier qu'elles mettent dans leurs sous-vêtements, comme l'a montré un reportage publié sur le site Les Observateurs.

Malheureusement, l'Inde est loin d'être le seul pays d'Asie à considérer les règles comme impures. En Chine, les femmes qui ont leurs règles n'ont par exemple pas le droit de visiter un temple, tout comme à Bali. Les mentalités tendent cependant à progresser dans certains pays, notamment au Népal, où le parlement a récemment voté une loi interdisant le "chhaupadi". Cette pratique consiste à contraindre les femmes ayant leurs règles ou venant d'accoucher à se couper temporairement de la société.

À voir
Aussi