5 conseils pour bien rédiger ses voeux professionnels

5 conseils pour adresser ses voeux professionnels
5 conseils pour adresser ses voeux professionnels
Envoyer ses voeux à ses collaborateurs, collègues et clients pour la nouvelles année est une tradition qui se perd dans le monde du travail. Pourtant, la démarche n'a rien de ringarde ni de mielleuse, et peut même s'avérer très utile pour booster son réseau et s'ouvrir à de nouvelles opportunités. À qui adresser ses voeux professionnels ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? Voici nos 5 conseils pour bien les rédiger.
A lire aussi
3 conseils pour rédiger un message d’absence du bureau efficace
Mag
3 conseils pour rédiger un message d’absence du bureau...

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, adresser ses voeux pour la nouvelle année à ses contacts professionnels n'est ni démodé, ni inutile. C'est même une excellente opportunité pour booster son réseau pro, reprendre contact avec d'anciens clients, collègues ou collaborateurs, et même resserrer les liens avec des partenaires avec qui on a pu avoir des relations difficiles durant l'année écoulée.

Adresser ses voeux pour la nouvelle année est aussi un bon prétexte pour réitérer sa confiance et sa fidélité envers vos partenaires et/ou clients. On peut ainsi les remercier pour les excellents rapports professionnels que l'on a entretenus cette année avec eux, voire pour leur proposer un rendez-vous en janvier afin de discuter de notre avenir commun.

À qui adresser ses voeux professionnels ?

Rien ne sert d'envoyer ses voeux professionnels à l'ensemble de sa base de contacts. Clients, fournisseurs, prestataires, collaborateurs... : on ne choisit que ceux avec qui l'on a été en contact direct. On se coordonne également avec les collègues et ses responsables hiérarchiques pour éviter les doublons.

Quand envoyer une carte ou un e-mail de voeux ?

Il faut veiller à adresser ses cartes ou e-mails de voeux ni trop tôt, ni trop tard. Si dans les pays anglo-saxons, mieux vaut les envoyer dès le mois de décembre, en France, on attendra généralement que le Nouvel An soit passé. On dispose ensuite après cette date de quinze jours pour envoyer son billet doux.

Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

Ne pas personnaliser ses voeux

La carte ou l'e-mail de voeux est envoyée pour fidéliser de manière moins convenue et plus chaleureuse ses relations professionnelles. L'erreur classique à éviter ? L'utilisation de formules lapidaires et impersonnelles qui peuvent donner (parfois à juste titre) l'impression à votre interlocuteur que l'on adresse les mêmes voeux à l'ensemble de vos contacts. Il faudra donc personnaliser un minimum ses voeux en fonction de la relation que l'on entretient avec le destinataire, mais aussi de sa situation professionnelle.


Un petit conseil si votre e-mail s'adresse toutefois à plusieurs destinataires : cachez-les dans le champ "cci" (copie carbone invisible) afin que votre interlocuteur n'ait pas la désagréable sensation d'appartenir à une mailing list.

Aborder des sujets trop personnels

Si l'on entretient des rapports strictement professionnels avec le destinataire des voeux, il est préférable d'éviter d'aborder des sujets jugés trop personnels, comme la santé ou la famille, qui sont à réserver aux collaborateurs que l'on connaît bien. Il faut aussi veiller à rester positif en utilisant des adjectifs plus expressifs et "péchus" que d'habitude, qui changeront des sempiternelles formules toutes faites dans le genre de "bonne année et bonne santé".

Des exemples ?
"Nos équipes vous ont accompagné avec beaucoup de plaisir tout au long de l'année 2017.
Nous vous souhaitons une année à venir florissante de promesses et de succès.
Nos meilleurs voeux de bonheur pour cette nouvelle année. "

"À l'occasion de cette nouvelle année, recevez au nom de tous les collaborateurs de [nom de la société], nos voeux de bonheur, de santé et de prospérité.
Que 2018 s'ouvre sur de nouveaux défis et aventures professionnelles pour chacun d'entre nous et nous apporte réussite et succès. "

Profiter des voeux professionnels pour glisser votre CV
Même si l'on est à la recherche de nouvelles perspectives pour sa carrière, il ne faut pas oublier qu'il s'agit ici d'adresser ses voeux professionnels. On évite donc d'y adjoindre son CV et on réserve ses propositions commerciales à un autre moment, plus opportun. En revanche, rien ne nous interdit de glisser dans son mail une proposition de déjeuner, qui sera l'occasion d'évoquer ses désirs de changement.

À voir
Aussi