Voilà pourquoi il faut lire des livres compliqués aux enfants

Voilà pourquoi il faut lire aux enfants des livres compliqués
Voilà pourquoi il faut lire aux enfants des livres compliqués
Ancien professeur et autour de trois ouvrages sur l'éducation, l'Américain Doug Lemov préconise de lire aux enfants des livres qui ne sont pas de leur âge. Vocabulaire enrichi, meilleure compréhension... Selon lui, cette habitude aurait de multiples effets bénéfiques sur les plus petits.
A lire aussi
Noël 2016 : 13 jolis livres à offrir aux enfants
News essentielles
Noël 2016 : 13 jolis livres à offrir aux enfants

Choisir des livres adaptés à l'âge de son enfant, quoi de plus logique ? Et puis, n'est-ce pas agréable de voir sa progéniture se plonger dans un ouvrage avec plaisir et sans l'aide de personne ? C'était sans compter sur un récent article publié sur le site britannique TES (destiné aux professionnels de l'éducation) et relayé par le site Quartz qui vient tout remettre en cause. Doug Lemov, un ancien professeur et proviseur américain auteur de trois ouvrages, dont Teach Like a Champion, y explique en effet qu'il est important de lire des livres compliqués à ses enfants. L'idée étant de les laisser choisir eux-mêmes des ouvrages adaptés à leur âge, mais de continuer en parallèle à leur faire la lecture. Et de choisir des histoires plus complexes destinées à des enfants plus âgés.

Doug Lemov estime ainsi : "Bien sûr, il faut encourager ses enfants à lire des textes qu'ils n'auront aucun mal à décoder. Mais il faut aussi réaliser que leur lire des livres qui sont au-dessus de leur capacité de compréhension va les aider à mieux comprendre des idées compliquées et des textes complexes". Selon, lui, les bénéfices de ces lectures sont multiples. Tout d'abord, - et c'est assez logique - cela va permettre aux enfants d'enrichir leur vocabulaire. Ensuite, en étant face à des phrases et des intrigues plus élaborées, les petits lecteurs vont réfléchir. Attention toutefois, cet exercice ne peut être bénéfique pour l'enfant seulement si l'adulte y met du sien. Doug Lemov recommande de lire d'une voix claire, avec la bonne intonation. Bien sûr, il s'agit aussi de bien expliquer les termes et les moments de l'intrigue qui peuvent échapper à l'enfant.

Les enfants ont besoin d'être challengés

Avec cette théorie, Doug Lemov cherche à se placer contre la croyance populaire qui veut que pour qu'un enfant aime lire, il faut que la lecture soit facile pour lui. Le professionnel de l'éducation est confiant et préfère se dire que ce sont les histoires complexes qui vont intéresser les petits, les challenger intellectuellement et leur donner confiance en eux. "Pour moi, c'est en expérimentant les meilleurs livres – qui sont souvent compliqués –que les enfants vont se mettre à adorer la lecture. Ce n'est pas les livres accessibles qui convertissent les enfants en lecteurs, ce sont les lectures brillantes, fortes, qui ont un impact".

Vous pouvez donc ressortir votre vieux tome d'Harry Potter à l'école des sorciers. Si le bestseller de J.K. Rowling est conseillé aux enfants à partir de 9 ans, il pourrait bien avoir un impact positif sur votre progéniture, même si elle n'a pas encore l'âge pour entrer à Poudlard. Ne reste plus qu'à exercer vos talents de conteuse.

Plus d'actu sur : Les livres pour enfants

La série de livres pour enfants "Monsieur Madame" crée une figure de femme ingénieure
Journée internationale des droits de l'enfant : un joli livre pour leur expliquer leurs droits
"Histoires du soir pour filles rebelles" : le livre qui va inspirer vos enfants