Travailler dans l'urgence, le lot quotidien de près de 90% des Français

Travailler dans l'urgence, le lot quotidien de près de 90% des Français
Les Français ne maîtriseraient plus l'agenda de leur journée de travail selon une étude menée par les sociétés Sciforma et Zebaz, publiée aujourd'hui. Ils seraient en effet près de 90% à travailler dans l'urgence.


Si les Français estiment que seul un quart des tâches qui leur incombent est urgent, ils sont pourtant près de 90% à travailler dans l’urgence. Et ce ne serait pas sans effet sur leur vie personnelle pour 95% d’entre eux. Chacun tente donc de trouver des solutions pour s’organiser face à la cascade d’imprévus qui peut jalonner une journée de travail. Ils sont en effet 78% à tenir une « to do list ». Ce qui n’empêche pas plus de 57% d’entre eux de dépasser  allègrement les 35 heures de travail hebdomadaire pour compenser ces urgences. Pas étonnant donc que 60% des Français se déclarent plus stressés qu’il y a cinq ans et 70% plus qu’il y a 10 ans.
Pourtant, l’étude montre aussi un décalage entre les vraies urgences et la pression de l’urgence induite par des modes d’organisation ou une gestion à court terme des entreprises. Il existerait donc, selon elle, des vraies et des « fausses » urgences. Selon l’étude, la pression émane le plus souvent d’un client (dans 34% des cas) mais seulement 16% risquent en réalité de poser problème si elles ne sont pas menées à terme. Au total, seul 19% des Français disent « maîtriser leur organisation ».

Source : Etude Sciforma/Zebaz
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

Stress : 3 questions à Martine Giros, médecin du travail
Le stress au travail : un business comme les autres
Avez-vous trouvé votre rythme de travail ?