Eva Joly : pause dans la campagne après une mauvaise chute

La candidate EELV Eva Joly a dû annuler ses activités de campagne suite à une chute qui a nécessité son hospitalisation.
A lire aussi
Elle assume d'être une "mauvaise mère" (et les mamans l'applaudissent)
News essentielles
Elle assume d'être une "mauvaise mère" (et les mamans...


Eva Joly a dû être hospitalisée dimanche soir suite à une mauvaise chute. C’est ce qu’a révélé en début de nuit RTL, avant que l’entourage de la candidate d’Europe-Ecologie-Les-Verts ne précise qu’elle serait tombée sur la tête lors d’une chute dans un escalier en sortant d’un cinéma parisien.
La candidate a alors été conduite à l’hôpital Cochin afin d’être examinée et y est restée en observation toute la nuit. Selon Cécile Duflot, la secrétaire nationale d'EELV interrogée sur I-Télé, « elle a fait une chute a priori sans gravité mais il faut être sûr, comme c'est un choc à la tête... Il n'y a pas de raison d'avoir des inquiétudes ».
De même, le sénateur EELV Jean-Vincent Placé s’est voulu rassurant, en affirmant que l’incident était « bénin » et que la campagne de la candidate écologiste n’était pas interrompue. « J'ai eu son fils au téléphone, finalement, ils ont gardé Eva Joly en observation toute la nuit, mais il n'est pas inquiet. A priori, elle sort aujourd'hui [lundi]», a-t-il déclaré à l'AFP. Eva Joly s’est faite remplacer lundi matin sur RTL par M. Placé et devrait reprendre le fil de sa campagne dès mardi, alors que sa popularité n’est pas au plus haut et que les sondages la créditent de 2% des intentions de vote.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Présidentielle 2012 : Eva Joly déterminée à aller « jusqu'au bout »
L'impopularité programmée d'Éva Joly
Inégalités et droits des femmes : Eva Joly commente les chiffres 2011
Eva Joly : un jour férié pour l'Aïd-el-Kebir et Kippour