Handicap : la place des jeunes est à l'école

Par
Publié le 24 janvier 2012

Handicap : la place des jeunes est à l'école

© iStockphoto
Un sondage Ifop paru dans le gratuit 20 minutes révèle le regard porté par les Français sur les jeunes en situation de handicap. Pour l'immense majorité de la population, leur place est à l'école, avec les autres enfants.


Alors que sera organisé demain, à Paris, un « Grenelle de la scolarisation et de la formation professionnelle des jeunes handicapés », un sondage Ifop paru dans le gratuit 20 minutes, révèle le regard porté par les Français sur les personnes en situation de handicap. Ainsi, pour 84 % des Français, la place des jeunes handicapés est à l’école, avec les autres enfants et 95 % d’entre eux estiment qu’ils ont droit à « un accompagnement adapté » pour leur scolarisation. Mais si 54 % des sondés reconnaissent que la situation des jeunes handicapés s'est plutôt améliorée depuis la loi de 2005 qui pose le droit pour chaque enfant handicapé d'être scolarisé dans l'école de son quartier, ils sont 98 % à penser que les enseignants doivent avoir au départ une formation adaptée. Par ailleurs, pour 73 % des Français, les jeunes handicapés restent encore trop à l’écart de la vie en société.
S’agissant de l'insertion professionnelle, seuls 27 % des personnes interrogées penchent pour un alourdissement des réglementations pour faire progresser la place des jeunes en entreprise. Près de la moitié, 51 %, croit à l’amélioration de la formation.

VOIR AUSSI

Rentrée scolaire difficile pour les enfants handicapés
Les handicapés de mieux en mieux insérés au collège
Handicap : des mesures d'aide annoncées par François Fillon
Emploi : « Le handicap n'est pas un vaccin contre la compétence »

Voir aussi :  jeunes    enfants    handicap   
 

Commenter

6 commentaires

jujuleretour - 24/01/12 12:09
les enfants atteinds d un handicap , sont souvent dans des situation de scolarisation difficiles , , les etablissements ne sont pas toujours adaptés , et selon les handicaps , les enseignants ne sont pas formés , des assistants sont quelquefois présents , mais pas assez nombreux , quand a linsertion des jeunes adultes handicapés , malgrés les loies qui rendent cette embauche obligatoire selon le nombre d employés , les entreprises préfère souvent payer la taxe que d embaucher , heureusement , il y a des structures spécialisées , qui permettent a cette cathégorie de salariés de travailler dans de bonnes conditions avec des postes adaptés a leur situations ,, mais ; ces " centres ne sont pas assez nombreux !
jeant - 24/01/12 13:25
Pour les autistes, c'est mieux qu'ils soient dans les écoles spécialisés car les cours seront adaptés à leurs difficultés. Et c'est pareil pour les handicaps lourds.
fidjikelyna - 24/01/12 13:26
il faudrait trouver un système d'aide afin de scolarisés tous les enfants souffrant d'un handicap
country33 - 24/01/12 13:30
C'est vrai que les enfants doivent aller dans de sétablissements scolaires et c'est pour leur biens aussi que sauf cas rares ils doivent être avec les autres enfants.
franmic64 - 25/01/12 00:17
Cela est certain! Mais encore faudrait-il qu'ils y soient acceptés!
country33 - 25/01/12 06:56
Je suis d'accord il y a des difficultés mais ça leur reviendrait moins cher de déléguer une personne à un petit comme ça que de le scolariser dans des instituts.De plus pour le développement de l'enfant c'est plus bénéfique.

Rejoindre le Groupe

Entreprises partenaires

Fermer