2 enfants sur 3 sont mal attachés en voiture

Les enfants sont souvent mal attachés en voiture
Les enfants sont souvent mal attachés en voiture
Les enfants sont-ils correctement attachés dans la voiture ? Non dans plus de 65 % des cas. Un pourcentage alarmant révélé par une récente enquête de la Prévention routière.
A lire aussi
Gronder les enfants des autres : c'est (vraiment) mal ?
News essentielles
Gronder les enfants des autres : c'est (vraiment) mal ?

Une enquête réalisée par la Prévention routière, la marque de puériculture "Bébé Confort" et le Laboratoire d'accidentologie dévoile que 2 enfants sur 3 n'auraient pas la ceinture de sécurité correctement attachée lors des déplacements en voiture. Et ces erreurs ne seraient pas sans conséquence puisque chaque année, plus de 340 passagers enfants sont victimes d'accidents de la route en France.

Il ne suffit pas d'attacher la ceinture

Entendre le clic prouve que la ceinture est bien emboîtée. Pour autant, si elle est placée sous le bras de l'enfant, cela ne le protégera pas en cas de choc. Ainsi, 52 % des erreurs commises par les parents lorsqu'ils attachent leurs enfants sont considérées comme "sérieuses", pouvant ainsi créer d'importantes lésions en cas de collision. Pire, comme le souligne la Prévention routière, dans deux tiers des cas, on cumule les erreurs, "ce qui multiplie les risques pour l'enfant en cas de collision".

Un siège-auto mal fixé

Obligatoire jusqu'au 10 ans de l'enfant ou jusqu'à ce qu'il atteigne les 1m35, le siège-auto est souvent un casse-tête pour les parents qui, voulant pourtant bien faire, finissent par mal l'attacher. Cela peut être dû à la ceinture censée sécuriser le siège-auto qui n'est pas suffisamment serrée, au harnais mal positionné sur les épaules de l'enfant, au siège-auto installé face à la route alors qu'il devrait être idéalement fixé de dos ou carrément sur le siège passager.

Autre précaution souvent négligée, et recommandée par la Prévention routière : enlever les manteaux des enfants avant de les attacher pour éviter qu'il ne "créent un jeu trop important entre le harnais et l'enfant".

Enfin, dans les cas les plus graves (4 %), les parents négligent tout bonnement d'attacher la ceinture à leurs enfants.

Les enfants sont-ils en sécurité en voiture ?
Les enfants sont-ils en sécurité en voiture ?