Société
Affaire DSK : l'avocat Kenneth Thompson cherche d'autres victimes
Publié le 8 juin 2011 à 10:18
Par Marine Deffrennes
Le nouvel avocat de Nafissatou Diallo, Kenneth Thompson, entre dans une phase offensive pour prouver que Dominique Strauss-Kahn est coupable d’agression sexuelle sur sa cliente. Hier soir sur France2, il a lancé un appel à d’éventuelles autres victimes de DSK.
Affaire DSK : l'avocat Kenneth Thompson cherche d'autres victimes Affaire DSK : l'avocat Kenneth Thompson cherche d'autres victimes
La suite après la publicité

Maître Kenneth Thompson, nouvel avocat de Nafissatou Diallo, a remplacé au pied levé Jeff Shapiro, pour assister lundi à l’audience de DSK à la cour suprême de New York. Ce fervent combattant des discriminations dans la société américaine travaille au sein du cabinet Thompson Wigdor & Gilly, très réputé, et semble en effet plus armé pour faire face aux ténors Taylor et Brafman, et pour mener jusqu’au bout le procès qui opposera l’ancien patron du FMI à la femme de chambre du Sofitel de New York qui l’accuse d’agression sexuelle.
A la sortie de l’audience, celui-ci avait déclaré avec conviction : « Les médias ont échafaudé je ne sais quel complot dont DSK serait la victime. C’est tout simplement totalement faux. L’idée selon laquelle la victime serait consentante est absolument scandaleuse. La vérité va éclater au grand jour et cette campagne de manipulation sera vouée à l’échec. »
Passant clairement à l’offensive, et refusant de se laisser impressionner par ses imposants adversaires, il a lancé hier soir sur France 2, un appel aux éventuelles autres victimes de Dominique Strauss-Kahn, afin qu’elles témoignent : « S'il y a une femme, en France ou en Afrique, qui a été agressée sexuellement ou violée par Dominique Strauss-Kahn, qu'elle m'appelle, qu'elle me contacte, car nous voulons l'aider, nous voulons lui parler », a-t-il déclaré. L’orateur est un habitué de la défense de particuliers face à des parties adverses fortunées et puissantes, et n’hésite pas à orienter le débat sur les droits humains : « J'ai décidé de m'occuper de cette affaire, car nous sommes soucieux de toutes les femmes victimes d'agressions sexuelles. Mon cabinet défend les droits de tous ceux dont on profite dans le monde », a-t-il ajouté à l’antenne de France 2. La partie qui s’engage promet plus que jamais d’être passionnée et serrée.


VOIR AUSSI

DSK : que va-t-il se passer lors de l'audience du 18 juillet ?
Harcèlement, agression sexuelle…. Que dit la loi ?
DSK : pour lever tout soupçon, il embauche des hommes de ménage
Affaire DSK : Osez le féminisme dénonce le déballage sexiste

L’INFO PAR LES MEMBRES

Tristane Banon : une autre "affaire DSK" en France ?
Affaire DSK : Les Américains expriment leur sentiment « anti-français »
Anne Sinclair et DSK : 50 000 $ par mois pour une villa de 632 m2 à Tribeca
Affaire DSK : Anne Sinclair, portrait d'une femme amoureuse

Mots clés
Société Monde justice
Sur le même thème
Victime de violences sexuelles, Jeanne Mas veut qu'on "éduque les hommes" play_circle
Société
Victime de violences sexuelles, Jeanne Mas veut qu'on "éduque les hommes"
16 février 2024
Affaire Depardieu : que sait-on de cette nouvelle plainte déposée ? play_circle
Société
Affaire Depardieu : que sait-on de cette nouvelle plainte déposée ?
19 février 2024
Les articles similaires
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé play_circle
Société
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé
31 janvier 2024
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people" play_circle
Société
Violences conjugales : pourquoi "l'affaire Kendji" est bien plus qu'un fait divers "people"
26 avril 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news