Des vêtements de grossesse taille 12 ans : une campagne choc pour alerter

Ds vêtements de grossesse pour fillettes de 12 ans
Ds vêtements de grossesse pour fillettes de 12 ans
Une association finlandaise a lancé "Hamptons", une collection de robes pour jeunes filles enceintes. Cette campagne choc a pour objectif de sensibiliser le public aux conditions de vie de (trop) nombreuses fillettes issues de pays sous-développés dans le monde.
A lire aussi

Elle n'a que 12 ans mais est déjà l'égérie d'une marque de robes. Elle s'appelle Fridah, habite en Zambie, et attend un bébé qui devrait naître en ce mois de septembre. Cette jeune Africaine a été choisie comme modèle pour représenter "Hamptons Look", une collection de robes pour jeunes filles enceintes lancée par la branche finlandaise de l'association Plan International. La collection compte six robes et a été présentée le 14 août à Helsinki, en Finlande. Le clip de campagne officiel est diffusé sur le site de l'association et sur les réseaux sociaux.

L'initiative vous choque ? Tant mieux, c'est fait pour. Comme l'explique la créatrice Paola Suhonen à l'origine de la collection, ces vêtements ne sont pas destinés à la vente, mais visent à sensibiliser sur la situation que vivent de nombreuses petites filles dans le monde chaque année. "J'ai choisi des couleurs gaies pour mes robes. Je voulais créer un contraste entre la joie de l'enfance et le destin sombre de ces jeunes filles", explique Paola Suhonen dans un reportage vidéo publié sur la chaîne Youtube de l'association.

Une association lance une marque de vêtements pour dénoncer l'enfer des grossesses précoces

"Une collection dont le monde ne devrait pas avoir besoin"

La presque totalité du clip de campagne (qui dure à peine une minute) nous montre des enfants africains en pleine nature. Ensemble, ils jouent, courent et font de la balançoire, le coeur léger. Dans la toute dernière séquence, on voit Fridah, de dos. Vêtue d'une élégante robe bleu pastel, elle joue à la marelle. Quand elle se retourne, elle arbore un ventre arrondi par la grossesse. Et au vu de sa taille, on devine qu'elle arrive bientôt à terme. Cette dernière image s'accompagne de deux phrases choc : "L'enfance s'arrête quand la maternité commence. Chaque année, 7 millions d'enfants deviennent des mères dans les pays sous-développés".

Certaines jeunes filles de l'âge de Fridah sont parfois contraintes de manquer l'école temporairement. D'autres sont rejetées par leurs proches parce qu'elles sont enceintes, et quittent définitivement l'école, sans diplôme. "Elles prennent du retard car elles ratent quasiment un an d'école. Elles peuvent aussi parfois devenir la risée de leurs camarades. Plus tard, elles restent dans le village sans exercer d'emploi. Alors, elles s'engagent dans d'autres activité, et se tournent souvent vers la prostitution, simplement pour avoir de quoi se nourrir, elles et leurs enfants", déplore Rabecca Chanda, institutrice dans une école primaire d'un village de Zambie, dans un reportage vidéo publié sur la chaîne Youtube de l'association Plan International .

En lançant cette collection "dont le monde ne devrait pas avoir besoin", l'association espère collecter des fonds afin de pouvoir assurer la protection de ces jeunes filles ainsi que leur permettre un accès à l'éducation.

Une association lance une marque de vêtements pour dénoncer l'enfer des grossesses précoces

140 millions de filles seront mariées d'ici 2020

D'après le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA), le nombre de filles mariées dans le monde depuis 2011 devrait s'élever à 140 millions d'ici 2020. Si la tendance actuelle se poursuit, 14,2 millions de filles par an, soit 39 000 par jour, se seront mariées trop jeunes. Parmi les 140 millions de filles qui se seront mariées avant l'âge de 18 ans, 50 millions auront moins de 15 ans.

Une marque de vêtements dénonce l'enfer des grossesses précoces chez les africaines
Une marque de vêtements dénonce l'enfer des grossesses précoces chez les africaines