Cette maman a arrêté de donner du sucre à sa fille : son expérience devient virale

Petite fille qui mange du sucre
2 photos
Lancer le diaporama
En racontant son expérience, Anna Larsson démontre que le sucre est bien trop présent dans le quotidien des enfants. Elle raconte comment elle a réussi à limiter la consommation de sucre de sa fille et les résultats qu'elle a pu observer.
A lire aussi

Anna Larsson ne pensait pas créer un tel buzz en racontant son expérience sur son compte Facebook. Jeune maman suédoise d'une petite fille de 5 ans, elle a réalisé à quel point le sucre était beaucoup trop présent dans le quotidien de sa fillette.

Après avoir réalisé qu'elle y était totalement accro, elle a préféré arrêter de lui donner des aliments sucrés ou des bonbons.

Elle raconte qu'elle a décidé d'arrêter le sucre lorsque sa fille a piqué une grosse colère pour avoir des bonbons : "J'ai tout de suite pensé qu'elle était beaucoup trop accro aux sucreries pour réagir de cette façon. Elle ne voulait rien manger d'autre que ses yaourts sucrés".

Arrêter le sucre : une expérience bénéfique

Les résultats de cette nouvelle alimentation lui ont permis de constater les effets négatifs du sucre sur notre organisme, et d'autant plus chez les enfants.

Après des premiers jours difficiles, la petite fille ne demandait plus de yaourt ou de glace, mais optait plutôt pour des alternatives plus saines, comme des carottes, des concombres, des yaourts qu'elle rejetait pourtant auparavant. "J'ai l'impression que ses papilles gustatives ont changé durant cette expérience", relate-t-elle.

De plus, Anna Larsson explique que son enfant dort mieux et boude moins depuis qu'elle avait arrêté le sucre. "Elle se calme plus rapidement, et va dormir sans rechigner le soir. Elle préfère même faire des choses intéressantes, plutôt que de rester devant la télévision".

Et son histoire a touché beaucoup de parents, puisque son post engagé a été liké 2700 fois et partagé par plus de 1700 personnes. "Je ne sais pas vraiment ce qu'il s'est passé. Ce n'est pas nouveau que le sucre est néfaste pour notre organisme. Il faut éviter d'en donner trop à un enfant ou à une personne", explique-t-elle au site de la BBC.

"Je pense que mon histoire a eu un tel succès parce que je suis juste une maman lambda, et pas un docteur ou une nutritionniste", ajoute-t-elle. Depuis, la jeune femme, une ancienne journaliste qui travaille en psychothérapie, a écrit des articles pour le journal Aftonbladet et fait diverses apparitions à la télévision pour raconter son expérience.

Sucre : quel mode de vie faut-il adopter ?

Si l'expérience de la maman suédoise a plutôt été bien reçue sur le réseau social, d'autres personnes en ont profité pour critiquer ses choix.

"Quelques personnes pensent que ma décision est extrême, mais je n'ai jamais dit que vous ne pouvez pas manger du sucre. Tout le monde consomme du sucre, tous les jours, dans n'importe quel fruit ou légume. Je conseille seulement d'en ingérer en petite quantité et de privilégier des sucres non-raffinés", recommande-t-elle.

Anna Larsson prend aujourd'hui le temps d'expliquer son mode de vie aux parents qui ont envie de faire la même chose. Elle invite les parents à agir : "Si vous avez des enfants qui vivent une réelle addiction au sucre, ils ont sûrement besoin de votre aide. Les enfants ne peuvent pas arrêter tout seul, ils ont besoin de leurs parents".

"Je déconseille surtout de donner des sucreries aux enfants, uniquement parce que vous avez envie qu'ils se calment et qu'ils ne fassent pas de caprice", conclut-elle.