Le secret des écoles danoises pour éduquer des enfants plus heureux

Des cours d'empathie pour les élèves des écoles au Danemark
2 photos
Lancer le diaporama
Des cours d'empathie pour les élèves des écoles au Danemark
Au Danemark, considéré comme le pays le plus heureux du monde, on enseigne une matière aux enfants à l'école les aidant à être plus heureux que leurs petits camarades des autres pays.
A lire aussi
Des jeux de rôles pour faire cours : la bonne idée à piquer à cette école danoise
News essentielles
Des jeux de rôles pour faire cours : la bonne idée à...

Suite à une étude de l'Université du Michigan réalisée sur près de 14 000 étudiants, les chercheurs ont constaté que les collégiens d'aujourd'hui sont environ 40% moins empathiques que ceux des années 80 et 90 comme le révèle le site Quartz. Dans son livre "Unselfie : Why Empathetic Kids Succeed in Our-All-About-Me World", la psychologue scolaire Michele Borba explique que près d'un tiers des collégiens souffre de déprime et de problèmes de santé mentale et cela serait dû, selon elle, à la hausse du narcissisme et la perte d'empathie qui les caractérisent.

Les élèves danois, plus heureux que les autres

Or, il est un pays où les enfants sont plus heureux qu'ailleurs, c'est le Danemark. Un fait peu surprenant puisque d'après le World Happiness Report 2016, le Danemark est une fois encore "le pays le plus heureux de la planète" . Mais comment font-ils alors pour échapper à cette vague planétaire de mal-être ? De nombreux critères peuvent l'expliquer, comme le fait que ce pays connait une grande équité salariale, que ses citoyens sont naturellement altruistes, que le système d'accès aux soins et de sécurité sociale est excellent et enfin, selon certains, tout simplement parce que les habitants de ce pays scandinave seraient moins exigeants dans leur rapport au bonheur.

Des enfants heureux à l'école
Des enfants heureux à l'école

Des cours d'empathie intégrés au programme scolaire danois

Néanmoins, les écoliers danois ont droit à un petit coup de pouce leur ouvrant cette fameuse voie vers le bonheur : chaque semaine, ils ont en effet droit à une heure de cours consacrée au développement du sentiment d'empathie et du bien-être à l'école. Un enseignement obligatoire inscrit dans le programme scolaire national de tous les enfants danois, âgés entre 6 et 16 ans. Un temps d'étude durant lequel les élèves évoquent leurs préoccupations individuelles ou les problèmes collectifs qui peuvent survenir. Par exemple, si un enfant est mis à l'écart ou victime de harcèlement, enseignants et élèves vont en discuter et tenter d'y apporter sereinement une solution. Une pratique qui permettrait aux enfants danois d'évacuer les problèmes et d'évoluer au sein d'une atmosphère rassurante et altruiste. Mise en place depuis les années 1870, ces "Klassens Tid", comme on les appelle là-bas, ont été intégrées aux lois sur l'éducation depuis 1993. A quand l'instauration des cours d'empathie dans les écoles françaises ?