Les bébés en contact avec des écrans dormiraient mal

L'effet des écrans sur les bébés
L'effet des écrans sur les bébés
Regarder des écrans aurait un impact négatif sur le sommeil des tout-petits, atteste une récente étude britannique. Explications.
A lire aussi

Les bébés en contact avec des tablettes et smartphones dormiraient moins et moins bien que les autres. Telle est la conclusion d'une nouvelle étude menée par des chercheurs de la Birkbeck University, à Londres et publiée dans la revue Scientific Reports. Ils ont en effet découvert que les tout-petits passant du temps devant un écran dormaient, en moyenne, 15 minutes de moins que les autres. Or, on sait combien le sommeil est essentiel à la bonne santé et au développement des bébés. Et ce n'est pas tout : ils développeraient également moins leurs compétences motrices fines que ceux qui évoluent loin des écrans.

75 % des tout-petits regardent quotidiennement des écrans

Pour obtenir ces résultats, les scientifiques ont demandé à 715 parents d'enfants âgés de 6 à 36 mois, de répondre à des questionnaires en ligne portant sur l'exposition quotidienne de leurs enfants à la télévision et aux écrans tactiles, ainsi que sur leurs habitudes de sommeil (combien de temps les dorment la nuit et pendant la journée, combien de temps ils mettaient à s'endormir et à quelle fréquence ils se réveillent durant la nuit).

Premier constat : la plupart des enfants (75 %) étaient en contact quotidiennement avec des écrans tactiles, pendant environ 25 minutes par jour.

A l'analyse des résultats, les chercheurs se sont ensuite aperçus que les enfants ayant accès à la télévision ou aux smartphones et tablettes mettaient plus de temps à s'endormir et dormaient également moins. Et cela empirait selon le temps consacré aux écrans : chaque heure d'utilisation de l'écran diminuait le temps de sommeil de l'enfant de 15 minutes au cours des 24 heures suivantes. "Les nourrissons et les bambins qui passent plus de temps sur un écran tactile dorment encore moins. Ce qui fait qu'ils n'ont pas pu rattraper leur sommeil", note Celeste Cheung, co-auteure de cette étude et chercheuse à Birkbeck.

75% des enfants passent du temps sur les écrans tous les jours
75% des enfants passent du temps sur les écrans tous les jours

En effet, le fait de passer du temps sur les écrans pourrait retarder le moment où ils seraient, normalement, allés dormir. Mais les chercheurs suggèrent également que le contenu de ces écrans pourrait les tenir éveillés et les exciter, rendant ensuite l'endormissement plus difficile. Autre raison possible déjà pointée du doigt par des études antérieures, la lumière bleue des écrans pouvant supprimer de la mélatonine et bouleverser le cycle circadien, et ce, quel que soit l'âge. Enfin, les enfants hyperactifs sont susceptibles de dormir moins et de chercher du coup à s'occuper en passant du temps devant l'écran, ce qui ne fait que repousser encore davantage l'heure d'aller au lit. En revanche, aucune corrélation n'a pu être faite entre les réveils nocturnes et le visionnage d'écrans.

Pas d'écran avant 18 mois

En dépit de ces résultats prouvant l'impact néfaste des écrans sur le sommeil des bébés, les auteurs de l'étude soulignent que de plus amples études sont tout de même nécessaires pour confirmer la relation de cause à effet entre l'utilisation d'écrans tactiles et le développement cognitif des enfants. Il est donc trop tôt, selon eux, pour bannir complètement les écrans aux enfants de moins de 3 ans d'autant que lors d'une précédente recherche, ces mêmes scientifiques avaient découvert que les tout-petits utilisant activement des écrans tactiles pour jouer à des jeux plutôt que pour regarder la télévision, avaient tendance à développer leurs compétences motrices plus tôt que ceux que les enfants ne se servant jamais d'écrans. Pour l'heure, on se contentera donc de suivre les recommandations délivrées en début d'année par l'American Academy of Pediatrics, à savoir pas d'écran pour les enfants de moins de 18 mois et pas plus d'une heure par jour devant la télévision ou un appareil tactile pour les petits âgés de 2 à 5 ans.