L'affiche du nouveau film d'Almodovar va faire bondir les réacs (et les réseaux sociaux)

"Madres paralelas", le nouveau film de Pedro Almodovar
"Madres paralelas", le nouveau film de Pedro Almodovar
L'affiche teaser du prochain film de Pedro Almodovar, "Madres paralelas", vient d'être dévoilée. Et ce poster audacieux devrait faire tressauter les esprits chagrins.
A lire aussi

Elle saute aux yeux, elle étonne, détone. Et elle risque de ne pas plaire à tout le monde. L'affiche du prochain film de Pedro Almodovar, Madres paralelas (comprendre "Mères parallèles"), vient d'être dévoilée sur Twitter via le compte de la boîte de production du réalisateur espagnol, El Deseo. Au coeur d'une forme graphique évoquant un oeil (un hommage au Chien andalou de Luis Buñuel, l'un des réalisateurs favoris d'Almodovar ?), un téton en gros plan et en noir et blanc, perlé d'une goutte de lait.

Un poster aussi pop qu'audacieux, pour une histoire qui promet d'être féministe en diable, mettant à l'honneur deux femmes (Penélope Cruz et Aitana Sánchez-Gijón) qui ont accouché le même jour et dont on suivra les trajectoires parallèles.

Bientôt censurée ?

Mais cette superbe affiche, oeuvre du graphiste espagnol Javier Jaén, passera-t-elle le cap de la censure pudibonde ? On en doute. Il n'est d'ailleurs pas anodin que ce visuel ait été posté sur Twitter et non sur Instagram, quand on connaît la (triste) propension du réseau social dirigé par Mark Zuckerberg à expurger le moindre bout de sein féminin qui pointerait entre deux selfies filtrés sur fond de coucher de soleil. Ce teaser qui célèbre le téton en majesté, qui plus est appartenant à une femme allaitante (ô comble du tabou), ne devrait probablement pas faire figure d'exception. Et notre cher Pedro devrait être prié de couvrir ce sein un peu trop culotté (et politique) pour promouvoir son nouveau film.

A noter que Madres paralelas ouvrira la 78e édition du Festival de Venise, qui se tiendra du 1er septembre prochain. Le directeur de la Mostra, Alberto Barbera, a promis un "portrait intense et sensible de deux femmes confrontées aux thèmes d'une maternité aux rebondissements imprévisibles, de la solidarité féminine, d'une sexualité vécue en pleine liberté et sans hypocrisies." Un long-métrage qui s'annonce donc aussi émancipé et décomplexé que son affiche et qui sortira en France le 1er décembre 2021. On a hâte.

Mise à jour du 10 août : L'affiche teaser a finalement été postée sur le compte Instagram de El Deseo dans la soirée du 9 août. Dix heures plus tard, elle était toujours en ligne.

17h25 : L'affiche a été retirée du compte Instagram El Deseo. Mais aussi de celui de l'auteur du poster. "Comme prévu, Instagram a retiré l'affiche (...) Je la remets en ligne. Merci de la partager", a réagi Javier Jaén. CQFD.

Mise à jour du 11 août : Une porte-parole de Facebook (maison mère d'Instagram) a réagi au retrait de l'affiche : "Nous avions d'abord retiré plusieurs publications avec cette image pour violation de nos règles sur la nudité. Nous faisons toutefois des exceptions afin d'autoriser la nudité dans certains cas, comme lorsqu'il y a un contexte artistique clair. Nous avons donc rétabli les publications partageant l'affiche du film d'Almodovar sur Instagram, et nous sommes vraiment désolés pour toute confusion."