Un braconnier se fait piétiner par un éléphant et dévorer par des lions

Elephant dans la réserve naturelle Kruger en Afrique du sud
Elephant dans la réserve naturelle Kruger en Afrique du sud
Il braconnait du rhinocéros dans une réserve naturelle en Afrique du Sud : il en a payé le prix fort.
A lire aussi
5 polars écrits par des femmes à dévorer cet été
News essentielles
5 polars écrits par des femmes à dévorer cet été

C'est ce qu'on appelle le karma. Un homme soupçonné de braconner des rhinocéros dans le parc national Kruger en Afrique du Sud, la plus grande réserve naturelle du pays. Il en a subi les conséquences. Alors qu'il était venu récupérer la précieuse corne du mammifère, qui reste encore très prisée dans les pays asiatiques, il s'est retrouvé chargé par un éléphant et piétiné à mort. Ce sont ses trois amis qui ont alerté sa famille qui a alors contacté les rangers du parc qui ont lancé la recherche mercredi dernier.

Selon le ranger Don English, seuls son crâne et son pantalon ont été retrouvés le jeudi. "Les indices trouvés sur place indiquent qu'une horde de lions a dévoré le reste du corps", précise-t-il au Dailymail.


Glenn Phillips, directeur de la réserve, précise : "Entrer dans le parc national Kruger illégalement et à pieds n'est pas raisonnable. C'est dangereux et cet incident en est la preuve."


Les quatre complices de la victime ont été arrêtés, alors qu'ils étaient munis de fusils et de munitions. Ils seront traduits en justice.

Comme le rappelle Le Point, environ 5 940 rhinocéros africains ont été massacrés pour leurs cornes depuis 2008. Des pays comme la Chine et le Vietnam prêtent encore à la corne du rhino des supposés pouvoirs médicinaux. Loin de se tarir, le braconnage prend des proportions inquiétantes. En dix ans, le nombre de rhinocéros braconnés est passé de 13 à 1 028 en Afrique du Sud, qui compte près de 80 % de leur population mondiale. Pour endiguer ce trafic, certains éleveurs ou spécialistes suggèrent de couper la corne de l'animal de manière préventive. Une procédure indolore et qui permet à celle-ci de repousser si elle a été sciée correctement.