Octobre Rose et les seins nus de Pauline Delpech censurés par Facebook

Octobre Rose et les seins nus de Pauline Delpech censurés par Facebook
Octobre Rose et les seins nus de Pauline Delpech censurés par Facebook
Alors que débute Octobre Rose, la dernière campagne de l'association « Le cancer de sein, parlons-en ! », fait apparaître son ambassadrice, Pauline Delpech, seins nus. Une affiche censurée sur Facebook pour cause « d'infractions à sa déclaration des droits et responsabilité ».
A lire aussi
Des Femen posent sein nus au Vatican pour revendiquer le droit d'avorter
News essentielles
Des Femen posent sein nus au Vatican pour revendiquer le...


Nudité abusive ou moyen de sensibilisation, Facebook a tranché : l’affiche de la campagne de l’association « Le cancer de sein, parlons-en ! » montrant Pauline Delpech seins nus a été censurée par le réseau social. Signalée comme photo abusive par certains utilisateurs, elle a ensuite été supprimée sur plus de 700 comptes, selon les estimations de l’association. Pour Facebook, il s’agit en effet d’ « une infraction à sa déclarations des droits et des responsabilités ».

Et en consultant la charte du réseau social, il existe en effet un paragraphe sur la nudité, qui pose question quant à son interprétation à l’égard de cette affiche : « Facebook ne permet pas la publication de contenus pornographiques et impose certaines limites sur l’affichage de contenu avec nudité corporelle. Nous souhaitons bien entendu respecter le droit que chacun devrait avoir de publier des contenus importants, qu’il s’agisse d’une sculpture du David de Michel-Ange ou de la photo d’un bébé contre le sein de sa mère. »

Et ce n’est pas la première fois que l’on assiste à un tel débat. En 2009 et 2010, des photos de femmes ayant subi une mastectomie ou avec une poitrine reconstruite avaient été retirées pour leur caractère « sexuel et abusif ». En 2012 encore, les photos de femmes à la poitrine peintes par l’artiste Michael Colanero avaient été éliminées, alors que les recettes de leur vente étaient destinées aux victimes du cancer du sein.

VOIR AUSSI

Octobre Rose version US : quand santé publique rime avec business
Cancer du sein : l'efficacité des mammographies de dépistage mise en cause
Contraception et cancer du sein : "la pilule et les règles sont cancérogènes"

Dans l'actu