Faceglat, le Facebook casher !

Faceglat, le Facebook casher !
Faceglat, le Facebook casher !
Imaginez un site communautaire comme Facebook, où l'on peut communiquer avec ses amis, échanger des photos, partager des informations… à la différence que les femmes et les hommes sont séparés, comme dans une synagogue !
A lire aussi


Les juifs ultraorthodoxes en ont rêvé, un jeune loubavitch israélien de 25 ans l’a créé. Yaakov Swisa, résidant à Kfar Habad au sud de Tel-Aviv, a mis six mois pour lancer ce nouveau site communautaire. À l’origine de cette idée, la visite d’un couple d’amis. La jeune femme lui explique qu’elle aimerait pouvoir partager des photos avec ses copines, sans qu’aucun garçon ne puisse y avoir accès, chose impossible à l’époque. Eurêka ! Yaakov lui apporte la solution. Ils réfléchissent alors à un réseau social pour religieux, avec absence totale de photos indécentes et une séparation des deux sexes.
C’est ainsi que Faceglat est né. En arrivant sur la page d’accueil, on a le choix entre cliquer à gauche pour les femmes et à droite pour les hommes. D’après son créateur, le but de ce site est de protéger sa communauté : « Les orthodoxes ont besoin d'Internet, à leur domicile ou au travail. Mon site leur permet de naviguer comme ils l'entendent, de façon sécurisée. Il aide aussi les parents inquiets de voir leurs enfants consulter des sites ouverts à tous », explique Yaakov dans une interview accordée au Monde.
À l’heure actuelle, Faceglat compte près de 2 000 membres. Le site n’existe qu’en anglais et en hébreu mais une version française devrait voir le jour dans les prochaines semaines.

Nicolas Pouilley

(Source : lemonde.fr)


VOIR AUSSI

Dossier : Religions et Internet
Jésus, le profil le plus consulté sur Facebook
Russie : un prêtre orthodoxe veut imposer un Dress code aux femmes

L'INFO DES MEMBRES

Twitter : le Pape Benoit XVI a écrit son premier tweet !

Dans l'actu