Salut les Terriens : qui est Seth Gueko ?

Salut les Terriens : qui est Seth Gueko ?
Salut les Terriens : qui est Seth Gueko ?
Dans cette photo : Seth Gueko
« Salut les Terriens », l’émission de Canal Plus recevra Seth Gueko. Le rappeur originaire de Saint-Ouen l’Aumône sera pour la première fois sur le plateau de Thierry Ardisson pour évoquer sa tournée à travers la France. Autres invités, Jacques Attali, Kev’Adams ou Michèle Laroque.
A lire aussi


Seth Gueko, ce nom vous dit sûrement quelque chose si vous êtes cinéphile. C’était le nom du personnage incarné par George Clooney dans le film « Une nuit en enfer », sorti dans les salles en 1996. Le rappeur de Saint-Ouen L’Aumône a repris ce pseudonyme à son compte et le fait circuler un peu partout en France à l’occasion de la tournée pour célébrer son troisième album « Bad Cowboy ». Connu pour ses puissantes punchlines et son caractère assez rustre, Seth Gueko, Nicolas Salvadori de son vrai prénom, qui puise dans des influences diverses comme la Mano Negra ou le 113, s’est fait connaître au début des années 2000.

Seth Gueko, mister punchlines

Seth Gueko sort son premier maxi, « Mains Sales », en 2004, après avoir été révélé grâce au label Neochrome. Son premier tube repris par de nombreux fans est « Patate de forain », sorti en 2005 Le rappeur sort son véritable premier album en 2009, avec « La Chevalière ». Durant cette période, le jeune homme, 33 ans aujourd’hui, enchaîne avec les streets CDs. Il se révèlera vraiment aux yeux du grand public avec son deuxième album, « Michto » qui contient notamment le morceau « Shalom Salam Salut ». Sa force ce sont ses punchlines, qui évoquent la vie de rue, la haine de la police, le grand banditisme, comme avec son titre « Dodo la Saumure », ou encore l’apologie de la violence.

La carrière de Seth Gueko contient néanmoins une certaine part d’ombre. Le rappeur est connu pour ses propos sexistes et machistes. Il a également fait un séjour en prison pour violences aggravées sur une femme. Il passera environ trois mois derrière les barreaux de la prison de la Santé. Dernièrement, le rappeur s’est fait remarquer pour s’être battu lors d’un concert en février. Après une de ses fameuses punchlines « J'te fume et j'te fais jouir avec un doigt, si tu la ramènes trop », un des spectateurs lui a mis une baffe, ce à quoi le rappeur a bien évidemment répliqué.

Dans l'actu