Umut-Talha, le premier bébé « médicament »

Umut-Talha, le premier bébé « médicament »
Umut-Talha, le premier bébé « médicament »
Depuis 2004, il est possible de « concevoir » en respectant la loi de bioéthique des bébés médicaments pour sauver des enfants, souvent de la même fratrie qui ont des maladies rares, graves et souvent orphelines. C’est une première grâce à René Frydman et Arnold Munnich, officiant à l’hôpital Antoine Béclère de Clamart.
A lire aussi

C’est le premier bébé médicament, un beau petit garçon de 3,650 Kg qui se nomme Umut-Talha et a vu le jour le 26 Janvier 2011 à la maternité de l’hôpital de Clamart,. Il a été conçu dans un but supplémentaire que les autres enfants puisque c’est aussi pour soigner sa petite soeur atteinte de bêta-thalassémie. Il est resté pendant la grossesse de sa maman sous haute surveillance médicale, et a d’ailleurs eu des soins particuliers car même sa conception n’est pas des plus ordinaires. Pour être sûr de mettre les chance du bon côté, la maman a eu une Fécondation In vitro avec embryon choisi, sain et compatible pour éviter la maladie de ses deux frères et de sa sœur.

Car c’est dans ce but aussi qu’il y a eu autant de médication, de traitements et d’attentions autour de ce bébé, puisqu’il est le premier « héros », vu que dès sa naissance les médecins ont prélevé pour soigner sa sœur le sang de son cordon ombilical qui est riche en cellules souches et ce sont celles-ci qui sont prélevées et conservées pour une greffe ultérieure . C’est sous couvert et surveillance des respects de la loi bioéthique après étude de l’agence de biomédecine qui au cas par cas donne son accord et délivre une autorisation.

Une très belle avancée pour la science et longue vie à ce bébé ainsi qu’à ses frères et à sa sœur !