Santé : La consommation de café serait dictée par notre ADN

Santé : La consommation de café serait dictée par notre ADN
Santé : La consommation de café serait dictée par notre ADN
C'est la découverte un peu farfelue du docteur américain Neil Caporaso du National Cancer Institute. Deux gènes seraient responsables d'une plus haute consommation de café quotidienne, d'après une étude réalisée sur 47.000 quinquagénaires, parue dans la revue PloS Genetetics.
A lire aussi

Un médecin américain vient de faire une découverte surprenante. Alors que les recherches génétiques se portent le plus souvent sur les maladies, le docteur Neil Caporaso du National Cancer Institute s'est intéressé à la consommation de café en relation avec notre ADN. En étudiant 47.000 quinquagénaires américains, il a découvert que ceux qui buvaient plus de café étaient porteurs d'un gène "haute consommation". Ce gène AHR est ensuite régulé par le gène CYPA2.
L'étude, publiée dans la revue PloS Genetetics, devrait permettre de mieux étudier les effets de la caféine sur l'organisme (sommeil, anxiété, performance sportive...). Neil Caporaso espère comprendre les effets du café en fonction des personnes mais aussi les conséquences que la boisson peut avoir sur les maladies cardiaques et sur le diabète. Le café est la deuxième boisson la plus consommée dans le monde après l'eau. En France, chaque individu consomme environ 6 kilos de café par an, soit 2 à 3 tasses par jour en moyenne.

(Source : lepoint.fr)

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

Le café meilleur pour la santé que le thé
Défense et illustration de la pause café
Diabète : près de 3 millions de malades en France
Les hommes génétiquement infidèles