Sida : le financement des traitements préventifs presque à niveau

Sida : le financement des traitements préventifs presque à niveau
Sida : le financement des traitements préventifs presque à niveau
Hier s'est ouverte à Rome la 6ème conférence scientifique internationale sur le sida, réunissant 5 500 experts. À cette occasion, Jean-Paul Moatti, professeur en économie de la santé, a indiqué que les financements des traitements préventifs étaient en bonne voie.
A lire aussi


La 6e conférence internationale sur le sida, réunissant 5 500 experts, scientifiques et personnels de la santé, s'est ouverte à Rome dimanche soir.
À cette occasion, Jean-Paul Moatti, professeur en économie de la santé a indiqué que le financement des traitements préventifs était en bonne voie. Il a même ajouté que l'utilisation des antirétroviraux serait rentable en 10 ans : « en 2010, on avait 16 milliards de dollars de financements, dont la moitié venait de l'aide internationale et l'autre moitié des gouvernements. Or, les estimations pour garantir l'accès universel aux antirétroviraux pour toutes les personnes atteintes, c'est 22 milliards de dollars ».
Si une meilleure prévention peut être effectuée, l'infection pourra être mieux contrôlée. Une étude l'a d'ailleurs prouvé en montrant que les personnes traitées prennent ensuite moins de risques sur la transmission du virus.
Le professeur Moatti souhaite aujourd'hui « passer des conditions idéales des études à la pratique à grande échelle ».

(Source: AFP)
Crédit photo : iStockphoto

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

Sida : des antirétroviraux génériques pour les plus pauvres
Sida : un sommet de l’ONU pour réaffirmer les engagements internationaux
Sida : recul de 19% des nouvelles infections depuis 10 ans
OMS : une nouvelle stratégie pour combattre le VIH

Dans l'actu