Marc Lavoine parle de sa vision de l’amour

Marc Lavoine parle de sa vision de l’amour
Marc Lavoine parle de sa vision de l’amour
Dans cette photo : Marc Lavoine
Au casting de « Crossing Lines » sur TF1 et à l’affiche de « Papa was not a Rolling Stone » au cinéma, Marc Lavoine a récemment accordé une interview au magazine « Gala ». Il revient notamment sur son premier rapport à l’amour.
A lire aussi


Impossible de rater Marc Lavoine en ce moment. Actuellement présente sur le petit écran dans la série policière franco-allemande Crossing Lines,  il est également à l’affiche du long-métrage Papa was not a Rolling Stone. Sorti ce mercredi, cette comédie dramatique de Sylvie Ohayon traite de l’éducation des enfants dans les banlieues. L’occasion pour celui qui a lui-même grandi dans une petite ville de banlieue coincée entre Fresnes, Rungis et Orly de revenir, dans les colonnes de Gala, sur sa propre enfance et sur sa vision de l’amour.

« L’amour, c’est le don d’une vie »

«  J’ai toujours été un amoureux un peu perturbé. J’ai toujours cru –et je continue de croire – à quelque chose d’absolu, de complet, de total. C’est une forme d’exigence, une source de déception parfois aussi, mais jamais au point d’abandonner. L’amour, c’est l’élévation, le don d’une vie, une transmission qui, pour moi, prend  tout l’espace et résout tout, transporte tout », confie l’époux de Sarah Poniatowski. Et de poursuivre : « Je ne sais pas si c’est bien, je dis seulement que j’envisage les choses ainsi dans ma vie quotidienne, dans ma façon d’aimer, de faire mon travail, de vivre chaque jour, de voir mes amis. Tout est important. Cela n’enlève pas  la légèreté, la douceur de vivre, le laisser-aller, l’abandon, mais il y a quelque chose de l’ordre du sacré ».