David Douillet : son parcours, des tatamis au gouvernement

David Douillet : son parcours, des tatamis au gouvernement
David Douillet : son parcours, des tatamis au gouvernement
Dans cette photo : David Douillet
La nouvelle vient de tomber : David Douillet, le judoka, vient d'être nommé au gouvernement comme secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes, chargé des Français de l’étranger. Revenons sur le parcours atypique du sportif devenu ministre.
A lire aussi

David Douillet entame aujourd'hui sa seconde vie, celle pour laquelle il bataille dans l'ombre depuis maintenant plusieurs années. Mais, dans l'inconscient collectif, David Douillet est - pour le moment - encore ce gentil colosse multi-médaillé que les Français classent parmi leurs célébrités préférées chaque année. Né en 1969 à Rouen, David Douillet a très vite montré des capacités hors-norme pour le judo, ainsi qu'un physique peu commun (il fait déjà 1,80 m à 11 ans, lorsqu'il débute dans ce sport). Très vite, il enchaînera les ceintures et les compétitions. Champion du monde, puis champion olympique à Atlanta en 1996, champion d'Europe et à nouveau champion olympique à Sydney, Douillet est le judoka le plus titré de l'histoire. Les Français aiment leurs sportifs titrés, ainsi que le montre le classement annuel du JDD, dont Noah, Zidane et Douillet se partagent la première place.

Fort de cette popularité, et après un rapide et pénible passage par les affaires (Douillet sera au centre d'un scandale financier avant d'être blanchi), le jeune retraité des tatamis décide d'entrer en politique après un passage par Canal + en tant que consultant, et mettra en oeuvre toute la combatitivité dont il sait faire preuve. Homme de réseau, le sportif deviendra proche du couple Chirac, qu'il invitera même à son mariage. Parrain de l'association de Bernadette Chirac, "Les Pièces jaunes", il deviendra également le chouchou du président. Mais Douillet voit plus loin, ainsi que le révèle sa biographie non autorisée "Ce si gentil David Douillet" (aux Editions du Moment". L'auteur, Arnaud Ramsey, y dépeint un homme dévoré par l'ambition et obnubilé par ce siège au gouvernement qu'il désire plus que tout. Douillet entre alors en Sarkozie, intégrant la maçonnerie à l'instar de Xavier Bertrand, son mentor. Puis il savonne la planche de Rama Yade, alors secrétaire d'Etat aux sports, à tel point qu'elle lui lancera qu'il mérite "la ceinture noire du ridicule". On raconte que si, à l'époque du mini-remaniement de 2010, il n'a pas intégré le gouvernement, c'est parce qu'il avait suggéré que le PSG soit écarté de la Coupe de France suite à la mort d'un Parisien lors d'une rixe entre deux groupes de supporteurs du Club. Or, comme chacun sait, le PSG est la chasse gardée et Le club du président...

Aujourd'hui, le rêve de l'ambitieux David prend forme, même si son secrétariat n'est pas encore celui des Sports. Elu en 2009 député de la 12e circonscription des Yvelines avec 52,10% des voix, le judoka bénéficie de la légitimité des urnes, contrairement à Bernard Laporte. Déjà présent dans le Larousse, au musée Grévin et aux Guignols de l'info, et maintenant au gouvernement à seulement 42 ans, Douillet rêve certainement de nombreux titres dans sa nouvelle catégorie.

Dans l'actu