Soldes d’été 2012 : les commerçants parisiens dressent un bilan décevant

La moitié des commerçants parisiens ne trouve pas satisfaisants les résultats des derniers soldes d’été. Une enquête publiée jeudi par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) montre par ailleurs que 42% des interrogés estiment que le panier moyen des clients est en baisse.
A lire aussi


Les soldes n’attirent plus les foules. C’est ce qu’un commerçant parisien sur deux semble constater à quelques jours de la fin des rabais estivaux. En effet, une enquête publiée jeudi par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP) dévoile que 70% des commerçants interrogés assurent que le chiffre d’affaires réalisé au cours des soldes ne dépasse pas 20% de plus qu’un mois normal. Le shopping aurait aussi également varié en quantité : 42% des commerçants estiment que le panier moyen dépensé par les clients est en baisse par rapport aux autres périodes de soldes.
Par ailleurs, seuls 21% des interrogés ont embauché davantage de personnel pour couvrir cette période. Ces mauvais chiffres ne sont pas seulement liés à la crise mais aussi à la hausse de la consommation sur Internet : 47% des internautes ont acheté sur la toile au cours du mois écoulé. Il y a un an, ils étaient seulement 43%, selon les chiffres de la Fédération du  e-commerce et de la vente à distance (Fevad).
Seuls les grands magasins parisiens semblent échapper à la morosité ambiante : grâce aux touristes, ils ont enregistré une hausse de leur chiffre de 10%.


Alexandra Gil

Source : AFP
Crédit Photo : AFP

VOIR AUSSI

Soldes 2012 : une première quinzaine timide
Soldes d'été 2012 : quelles sont les règles sur Internet ?
Les femmes, « un casse-tête » pour les e-commerçants
Femmes et e-commerce : « une réponse à la déstructuration du quotidien »