La NASA s'inquiète du dégel-éclair des glaces du Groenland

La NASA s'inquiète du dégel-éclair des glaces du Groenland
La NASA s'inquiète du dégel-éclair des glaces du Groenland
Environ 97% de la calotte glaciaire du Groenland a commencé à dégeler à la mi-juillet. Quatre jours avant, le dégel ne concernait que 40% de la surface des glaces. Ce phénomène, qui n'a jamais été observé en trente ans, inquiète la NASA.
A lire aussi


Les chercheurs de la NASA sont inquiets. En trente ans, ils n’avaient jamais observé un événement comparable à celui qui frappe le Groenland ce mois-ci. Près de 97% de la calotte glacière a commencé à dégeler en juillet. C’est la rapidité du phénomène qui impressionne le plus les experts. Alors que la première observation de dégel à 97% remonte au 12 juillet, quatre jours plus tôt, les satellites enregistraient seulement 40% de glace dégelée en surface.

« Cet événement, combiné à d'autres phénomènes naturels mais rares, fait partie d'un ensemble complexe », s’inquiète Tom Wagner, responsable de la NASA. La semaine dernière, un bloc de glace deux fois plus grand que la surface de Paris s’est en effet détaché d’un glacier du Groenland. Même si, en été, la fonte touche en moyenne la moitié de la surface des glaces, la NASA souligne que cette année « l'ampleur de la fonte à la surface ou près de la surface a connu une hausse brutale ». Un dégel qui touche également le point le plus haut de la calotte glacière.

Les experts assurent qu’il s’agit d’un phénomène qui se produit une fois tous les 150 ans, le dernier ayant eu lieu en 1889. Si cet événement se reproduit au cours des prochaines années, « ce sera angoissant », indique la glaciologue Lora Koenig.

Dégel
Crédit image : France Info / NASA


Alexandra Gil


(Source : franceinfo.fr)
Crédit Photo : iStockphoto


VOIR AUSSI

Le changement climatique affecterait notre santé mentale
Effet de serre : le dégagement de CO2 en forte augmentation en 2010
Réchauffement climatique : bonnes nouvelles pour l'Antarctique